Programme MATOY : Plus de 356 millions Ar. de revenus pour les petits producteurs

Publié le par Alain GYRE

Programme MATOY : Plus de 356 millions Ar. de revenus pour les petits producteurs

Programme MATOY : Plus de 356 millions Ar. de revenus pour les petits producteurs

(23-10-2014)

L’agriculture contractuelle est une filière qui fait beaucoup d’heureux dans la région Menabe

Agriculture

© http://www.absolutesary.com

Le programme MATOY vise à l’amélioration des conditions de vie des ménages dans ses zones d’intervention à travers le développement économique des territoires. Pour la région du Menabe, le programme intervient dans le district de Miandrivazo à travers l’OPCI « Fivoara » (Organisme Public de Coopération Intercommunale) au Sud du chef lieu du district et qui comprend 5 communes, Ambatolahy(chef lieu), Anosimena, Isalo, Ankotrofotsy, Manambina.

Lingot blanc. Selon les explications de Raobelison Denis, coordonnateur du programme MATOY dans la région du Menabe, un appel à manifestation d’intérêt a été lancé, dans le cadre de la mise en œuvre de l’agriculture contractuelle et c’est la société STOI qui a été retenue pour ses critères, comme l’encadrement des paysans, l’existence de marché et de projet durable. La société STOI est un exportateur de produits locaux de Madagascar, a fait savoir son Président Directeur Général, Rabetsitonta en précisant que cette convention vise à la réhabilitation de la filière haricot du type lingot blanc de Miandrivazo et de chercher des opportunités sur le marché international à des prix intéressants pour une augmentation des revenus des petits producteurs dans la recherche des débouchés et une amélioration des conditions de vie des paysans. La STOI s’engage non seulement à collecter et à acheter les produits, mais aussi à encadrer les paysans et à leur octroyer des semences et des engrais.

60 %. Au terme de la campagne d’haricot 2014, un atelier d’évaluation des activités s’est tenu le 16 octobre dernier à Miandrivazo. Pour un objectif de 400 tonnes d’haricots, 237, 784 tonnes ont été collectées par les petits producteurs qui ont passé des contrats aves le Programme. Ce qui représente près de 60 % des réalisations par rapport à l’objectif. Et une valeur totale de plus de 356 millions d’ariary de revenus pour les petits producteurs, avec un prix moyen de cession de 1 500 Ar/kg. Soit plus de 100 ariary par kilo comparé aux prix pratiqués sur le marché. « Nous n’avons plus de problèmes de débouchés depuis qu’on a contracté avec la STOI » se réjouit Pela Jean, un petit producteur qui, avec l’argent qu’il a reçu, a pu s’acheter des tôles pour renouveler la toiture de sa maison.

Problèmes. Quant aux problèmes rencontrés, la STOI dénonce le non respect des engagements dans le remboursement des avances par les petits producteurs et aussi la concurrence déloyale de la part des autres opérateurs économiques entraînant une diminution des tonnages collectés.

Pour leur part, les petits producteurs accusent la STOI de ne pas respecter le calendrier cultural des opérations. Au chapitre des résolutions, il a été demandé à chaque acteur de respecter leurs engagements. La circonscription régionale du développement rural, pour sa part, avec l’appui du programme MATOY, se chargera de poursuivre l’encadrement des producteurs pour un objectif de production de 700 tonnes pour la campagne 2015 et 400 planteurs en contrat, a conclu Raobelison Denis.

Chan-Mouie Jean Anastase

Programme MATOY : Plus de 356 millions Ar. de revenus pour les petits producteurs

Commenter cet article