50 000km de routes à construire à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

50 000km de routes à construire à Madagascar

(26-11-2014)

Seulement 8% du budget de l’Etat est consacré aux travaux publics incluant la construction et la réhabilitation des routes. Or un chantier énorme doit être réalisé pour permettre le développement des régions et du pays tout entier. Environ 50 000 km de routes sont à construire dans tout Madagascar.

50 000km de routes à construire à Madagascar

Route réhabilitée par l'Union Européenne, sur la RN6 entre Port-Bergé et Ambanja

© eeas.europa.eu

Réhabilitation

Lors de l’ouverture du Vème Congrès malgache de la route et des transports, ce matin au Centre de Conférence International d’Ivato, les discours des membres de l’Exécutif ont été riches en informations.

Selon Roland Ratsiraka, ministre des Travaux Publics, plusieurs routes nationales sont actuellement en cours de réhabilitation, c’est-à-dire la RN2, RN4, RN7 et RN6. « Les travaux seront terminés avant la fin de l’année », a-t-il avancé. Ce membre du gouvernement souligne également l’importance de bitumer l’accès aux greniers à Riz de la grande île, entre autres la RN 44, RN 33, RN 32 et RN 5A reliant Ambilobe à Ambanja. « Ce n’est pas normal qu’il n’y ait pas de goudron pour aller dans ces régions », affirme-t-il.

Partenariat Public Privé

Pour sa part, le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a souligné l’importance du partenariat public privé dans la construction de route. « Le pays a besoin d’un secteur privé fort, dynamique et compétent pour réaliser les grands travaux que nous avons prévus », a-t-il souligné. D’autres routes nationales, entre autres les RN 9, 6,12, 13, 43 et 35 feront également l’objet de réhabilitations.

Quant aux nouvelles infrastructures routières, elles doivent être construites « là où il y a les priorités en développement », selon toujours le président de la République, qui affirme avoir un programme ambitieux de projets routiers nécessaires au pays.

Qu’en est-il du financement de ces projets routiers. Le Chef de l’Etat n’a pas donné des précisions à ce sujet. Mais la présence de nombreux partenaires techniques et financiers à la cérémonie d’ouverture du Vème Congrès malgache de la route et des transports donne de l’espoir quant à la réalisation de ces grands chantiers.

nathalie ramanambe

www.moov.mg

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article