Commémoration de l’Armistice : hommage aux Soldats Malgaches morts aux combats

Publié le par Alain GYRE

Commémoration de l’Armistice : hommage aux Soldats Malgaches morts aux combats

(10-11-2014)

Le 11 novembre 1918, l'Armistice met fin à la guerre de 1914-1918, à laquelle ont participé 19 pays et qui a fait plus de 18 millions de morts (civils et militaires) et 20 millions de blessés. Parmi les soldats étrangers ayant combattu pour la France, on compte des centaines de soldats malgaches qui sont aujourd’hui enterrés dans des cimetières militaires comme celui de Bordeaux.

Commémoration de l’Armistice : hommage aux Soldats Malgaches morts aux combats

Des soldats malgaches ayant combattus pour la France pendant la Grande Guerre

© www.consulatmadagascar.fr

A 5h15 du matin, le 11 novembre 1918, c’est à bord du wagon-salon du maréchal Foch, commandant en chef du front de l'ouest, qu'est signé l'Armistice entre les forces allemandes et les armées alliées. Cette année, la France commémore le 96è anniversaire de l’Armistice. Pour le Consulat de Madagascar à Paris, cette date ne passera pas inaperçue.

Ainsi, ce mardi 11 novembre à 12h30, le Consulat de Madagascar de Bordeaux rendra hommage aux Soldats Malgaches enterrés à Bordeaux et Villenave d’Ornon en Gironde. Cérémonie à laquelle les autorités civiles et militaires Françaises seront représentées.

D’après les chiffres officiels, 7 soldats Malgaches reposent au Carré Militaire du Cimetière des Pins-Francs à Bordeaux. L’un d’entre eux était un soldat de 1ère classe, 4 des soldats de 2ème classe et le reste de simples soldats. Voici leurs noms :

-RABEMANANTSOA

Matricule : 19696 - Grade : 2ème Classe - Né vers 1895 à Lehouby - Madagascar

-RABEMOLALY

Matricule : 2574 - Grade : 1ère Classe - Né vers 1896 à Anteza - Madagascar

-RAKOTO

Matricule : 33490 - Grade : 2ème Classe - Né à Ambohipetraka - Madagascar

-RALAINGILO Jean-Baptiste

Matricule : 1454 – Grade : Soldat – Né vers 1886 à Sahamamy – Madagascar

-RAMAMONJY Marcel

Matricule : 1222 - Grade : Soldat - Né vers 1899 à Ambanidia - Madagascar

-RAMAROMANANA

Matricule : 19702 - Grade : 2e Classe - Né vers 1885 à Ambohimandroso - Madagascar

-RANDIAPATSA

Matricule : 1413 - Grade : 2ème Classe - Né vers 1892 à Amboniloha – Madagascar

D’autres cimetières, comme celui du Trabuquet dans la ville de Menton à 32km de Nice, abritent également des dizaines de tombes de soldats malgaches, morts pendant la guerre de 1914-1918 en France. Pendant la Grande Guerre, plus de 41 000 Malgaches ont été recrutés par l’armée française, dont 32 000 en 1917. Tous ont été des soldats à part entière de la Force Noire de l’Empire colonial français.

Dépôt de gerbe sur la tombe du soldat inconnu

Etant une tradition depuis plus de 90 ans, le président de la République française viendra demain 11 Novembre matin, déposer une gerbe et ravivera la flamme sur la tombe du Soldat inconnu inhumé sous l’Arc de Triomphe, à Paris.

Le Soldat inconnu est depuis 1920 le symbole des combattants morts au combat pour la France. Le corps de ce poilu tué dans les tranchées de la première guerre mondiale a été choisi au hasard, le 10 novembre 1920 à Verdun, par un jeune soldat français de 21 ans. Il avait à choisir entre huit cercueils de poilus non identifiés tous morts au combat.

nathalie ramanambe


www.moov.mg

Publié dans Revue de presse, Histoire

Commenter cet article