« Sambatra » 2014 : Un mois de festivité chez les « Antambahoaka »

Publié le par Alain GYRE

« Sambatra » 2014 : Un mois de festivité chez les « Antambahoaka »

04 nov 2014

« Sambatra » 2014 : Un mois de festivité chez les « Antambahoaka »

Les « Antambahoaka » ont célébré dans la liesse le « Sambatra » 2014.

Rideau vendredi dernier sur le « Sambatra » 2014. La festivité a connu un succès. Ce rite traditionnel des « Antambahoaka » s’est déroulé à Mananjary pendant le mois d’octobre. L’ouverture officielle de la festivité s’est tenue le 3 octobre en présence des représentants du gouvernement dont le ministre d’Etat Rivo Rakotovao, le ministre de l’Environnement Anthelme Ramparany, le ministre de l’Industrie Jules Etienne Rolland, la ministre de la Culture Voanalaroy Randrianarisoa et le ministre de l’Elevage Joseph Martin Randriamampionona. Le « Sambatra » qui se tient tous les 7 ans à Mananjary s’est déroulé au niveau des 10 « Tranobe » existant. Diverses activités ont été programmées pendant le mois de la célébration. La dernière et quatrième semaine du « Sambatra » étant appelée « semaine sacrée », la circoncision de plus de 200 garçonnets a marqué la clôture de ce rite traditionnel des « Antambahoaka » vendredi dernier. En un mot, « Sambatra » 2014 » a été organisé dans la liesse populaire à Mananjary.

« Tableau-Vivant ». A titre de rappel, le « Sambatra » Antambahoaka est un rite traditionnellement célébré à Mananjary tous les 7 ans pendant l’année de Venus appelée aussi « année vendredi ». Il a comme base fondamentale la circoncision de tous les garçonnets et les petits garçons comme chez les Juifs. Plus exactement ces hébreux métissés à Medina en Arabie Saoudite avaient émigré dans toutes les côtes Nord-Ouest, grand-Nord, Est et Sud-Est de Madagascar pour s’y implanter après les Vazimba et les austronésiens de l’Indonésie et de la Malaisie. Le « Sambatra » est donc un grand « Tableau-Vivant » joué nettement par l’ethnie Antambahoaka du district de Mananjary sous les yeux de leur nouvelle génération. Le « Sambatra » se réalise obligatoirement pendant 4 semaines successives. Le Magnenatra : c’est-à-dire le défilé ou l’exode pour l’embarquement dans les 15 bateaux alliés représente le départ (quitter Médina de l’Arabie Saoudite à destination de Madagascar).

R. Eugène

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article