CONCERT – Nana Mouskouri enfin à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

CONCERT – Nana Mouskouri enfin à Madagascar

19.12.2014

Elle est l’idole des années ’80 et ’90 avec sa frimousse polie et ses titres qui ont fait rêver plusieurs générations. Nana Mouskouri sera à Madagascar en février.

CONCERT – Nana Mouskouri enfin à Madagascar

Nana Mouskouri c’est la frimousse toute sage sortie des contes de fée, des lunettes de secrétaire des années ’70, une chevelure ébène extrêmement disciplinée. Elle va venir chanter à Madagascar le 28 février 2015, foi de conseil des ministres d’hier au palais d’Etat d’Iavoloha. Une présence qui rentre dans le cadre de la tournée « Happy Birthday Tour ». Car la chanteuse a fêté son quatre vingtième anniversaire le 13 octobre. Donc, ceci expliquant cela, elle part sur les routes et a commencé à visiter plusieurs pays de la planète depuis 2013. Nana Mouskouri est donc devenue une affaire d’Etat à Madagascar. La très active ministre de l’Artisanat, de la Culture et des Patrimoines, Voanalaroy Randrianarisoa a donc réussi à faire venir au pays un patrimoine vivant de la variété internationale. Elle a surtout été une image inséparable de la Télévision Nationale Malgache du temps où celle-ci régnait en maître au pays. Dès lors, Nana Mouskouri était devenue l’idole par défaut de toute une génération, plusieurs même. Ajoutant à cela une manière de chanter de femme soumise et satinée.

De son vrai nom Ioánna Moúskhouri, elle est une chanteuse grecque dont la carrière débuta en 1958, avant l’indépendance de Madagascar. Née le 13 octobre 1934 en Grèce, elle a vendu plus de trois cent millions de disque durant six décennies de carrière. Son plus, c’est d’avoir chanté en plusieurs langues, le français, le grec, l’anglais, l’allemand, le néerlandais, l’italien, l’espagnol, le japonais et le gallois. Elle a déjà fait ses adieux à la scène en 2007, cependant l’appel de la scène a toujours brûlé en elle. Madagascar peut s’estimer chanceux de l’accueillir. Ses titres les plus connus sont « J’ai mille raison de vivre », en première ligne pour le cas des inconditionnels de Madagascar, « Plaisir d’amour », « Quand tu chantes » et tant d’autres.

Nana Mouskouri a aussi d’autres palmes à son tableau. Elle a déjà siégé au parlement européen de 1994 à 1999 en tant que membre du parti grec de centre-droite, Nouvelle Démocratie. Après ce passage à Madagascar, la chanteuse partira pour plusieurs dates en Australie et en Nouvelle Zélande. Pour le moment, elle fait encore les salles françaises.

Maminirina Rado

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RAHARISON 25/12/2014 07:32

IDEE CADEAU POUR MA CHERE GRANDE SOEUR