Culture musicale malgache : Ny Malagasy Orkestra et le groupe K’Bossy subliment la musique traditionnelle de la Grande Ile

Publié le par Alain GYRE

Culture musicale malgache : Ny Malagasy Orkestra et le groupe K’Bossy subliment la musique traditionnelle de la Grande Ile

12 déc 2014

Du nord, du Sud, des Hauts plateaux ou de la Côte, les styles musicaux, riches d’oralités anciennes, s’épanouissent dans la Grande Ile, et sont plus que jamais vivants… Les membres du Ny Malagasy Orkestra ( l’orchestre de Madagascar ) en sont des interprètes exceptionnels.

Culture musicale malgache : Ny Malagasy Orkestra et le groupe K’Bossy subliment la musique traditionnelle de la Grande Ile

La réunion des maîtres de Madagascar, tous issus de groupes culturels différents, s’inscrit dans le Fihavanana, philosophie malgache qui veut tisser les liens de solidarité, apporter la paix, le respect et l’entraide entre les hommes et femmes de l’Ile rouge. Ici la tradition n’est pas rigide, elle vient tout au contraire enrichir le projet artistique et dessiner les couleurs de l’avenir.

Un public conquis. Ny Malagasy Orkestra est le creuset vivant au sein duquel ces traditions musicales sont partagées, ré-écrites, re-formulées, ré-inventées, pour porter le message d’une rencontre artistique et humaine, d’une musique s’enrichissant des héritages du passé pour faire route vers de nouvelles formes de création. Forte de cet héritage, cette grande formation en tournées européennes, a fait vibrer le public vendredi 5 novembre dans le Théâtre municipal de la ville de Rezé, une agglomération faisant partie de Nantes Métropole. Avec une musique festive. Elle l’a enflammé aux sons des divers instruments de musique traditionnelle malgaches comme la Valiha à trois variantes, tubulaire, sur caisse et sur bâton, les kabosy, les percussions et l’accordéon.

K’Bossy ou la réunion de trois grands artistes. En première partie, il y avait le Groupe K’Bossy. Le nom du groupe est plutôt singulier. Un jeu de mots en est à l’origine. « Bossy » fait référence à la bosse du zébu de Madagascar et « Kabosy » à la cithare traditionnelle malgache. Ce groupe est né d’une rencontre de quatre célèbres artistes malgaches dans la région nantaise : Salala du Sud, Elysé des hauts plateaux, Berikely du Nord et Kazy du sud des hauts plateaux. Les voyages ont rythmé leurs vies, mais ils ont toujours su garder leurs racines. Ils se sont lancés dans une aventure musicale avec comme objectif la découverte des divers styles musicaux malgaches et le partage de la richesse de leur culture à travers le monde, le tout axé sur l’amour, la beauté des femmes, de la vie sociale, de la nature, de la foi et des ancêtres … à travers des chants polyphoniques a capella ou non ( Beko, Ba gasy, Vakysaova, Jijy et l’Antsa).

Fasciné et honoré par cette belle et magnifique prestation, le Consul honoraire de Madagascar Jérémie Gordien Ravahimanana, musicien fondateur du groupe le Ravahy, a félicité ces deux groupes qui ont fait honneur à Madagascar par la qualité des voix, la beauté des différents costumes typiques de chaque région et notamment la virtuosité des talentueux artistes malgaches.

Pour marquer cet inoubliable événement, il a organisé une rencontre à la Résidence du Consulat autour d’un déjeuner raffiné aux divers mets malgaches, accompagnée de souhait de Tsaramiverina et d’excellentes fêtes de fin d’année. Quelle belle surprise au bout de quelques dizaines d’années.

Publié dans Musique malgache

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article