Franck Parienti : Une Silicon Valley malgache

Publié le par Alain GYRE

Franck Parienti : Une Silicon Valley malgache

(16-01-2015)

Et si l’avenir de l’ingénierie informatique se trouvait à Madagascar ? Tel est le pari de Franck Parienti, fondateur de Boite2.com, qui propose des formations gratuites aux métiers du Web afin de préparer la future Silicon Valley malgache. Le futur aurait-il déjà commencé

Franck Parienti : Une Silicon Valley malgache

© no comment

La création d’une Silicon Valley à Madagascar relève-t-elle de l’utopie ? Pas si sûr, énoncent certains spécialistes comme Franck Parienti, professeur à HEC (École des hautes études commerciales de Paris) et responsable de programmes de formation dans une vingtaine d’universités, de Paris à Shanghai, pour l’école supérieure d’informatique Supinfo. « Les informaticiens malgaches ont la cote. Il existe une véritable demande de la part d’entreprises pour les faire travailler en outsourcing, en sous-traitance d’activités depuis la France ou les États-Unis. Malheureusement, la main-d’oeuvre locale est loin d’être suffisante, c’est pourquoi tout doit passer dans un premier temps par de la formation tous azimuts. »

Franck Parienti est également le fondateur de Boite2.com, une entreprise de communication implantée à Madagascar. Son plus service : elle propose gratuitement des solutions de référencement et de communication Web & App (application) pour développer l’activité d’entreprise, mais également de la formation certifiante. « La gratuité est logique car les budgets ne sont pas toujours là. Pour nous, c’est un pari sur l’avenir. En aidant les entreprises à se développer, nous préparons le business de demain dont nous profiterons tous. » Près de 5 000 inscrits, surtout à Antananarivo et Mahajanga, suivent ces formations d’un an. « On y apprend à créer des sites Internet, des Apps, des textes, des images et des vidéos afin de réussir sur Internet. En création de sites, on apprend à placer un site web en première page de Google, à générer des visites… En fin de formation, nos étudiants peuvent postuler dans une entreprise en disant : regardez ce que j’ai appris en un an, voilà ma certification, le site que j’ai créé, j’ai 30 000 visiteurs annuels… »

Tout se fait pour l’instant par vidéos sur Internet, élaborées par Franck Parienti et d’autres professeurs basés en France, mais des cours présentiels (les étudiants et le formateur sont physiquement présents) sont proposés depuis janvier 2015. « Sorti de formation, l’étudiant peut créer sa start-up ou postuler dans des boîtes internationales ou malgaches. Dans cette Silicon Valley à venir, les ingénieurs certifiés seront très demandés. » Boite2.com n’entend pas laisser ses poulains seuls sur le marché du travail : des partenariats avec l’Enam (École nationale de l’administration malgache), l’Alliance française, la BNI Madagascar et de nombreuses entreprises en quête de jeunes recrues sont d’ores et déjà noués.

« L’avenir est dans l’externalisation, le Wall Street Journal annonce qu’en 2020 il manquera plus d’un million d’informaticiens aux États-Unis. Une aubaine quand on sait qu’en France, un développeur d’application gagne dans les 60 000 euros par an ! » Et de rappeler comment les Indiens ont créé leur propre Silicon Valley à Bangalore : « Bangalore a poussé bien des entreprises internationales comme Cap Gemini à s’y installer. Plus de 300 000 personnes y travaillent. Pourquoi pas Madagascar, compte tenu des liens privilégiés que nous avons avec le monde francophone, la France et le Canada notamment ? »

En plus de la formation, Boite2.com organise des E-Marketing Events. Des professionnels et des consultants se retrouvent lors de BarCamps, des tables rondes ouvertes au public et accompagnées de séances de speed- recruiting. La prochaine aura lieu le 7 février au Welcome à Itaosy et comme toujours chez Boite2.com, c’est gratuit !

#JoroAndrianasolo

© no comment ®

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Revue de presse, Economie

Commenter cet article