Le cyclone Chezda sévit dans la capitale

Publié le par Alain GYRE

Le cyclone Chezda sévit dans la capitale

Le cyclone Chezda sévit dans la capitale

Les plaines d'Antananarivo traversées par les rivières Ikopa, Sisaony et Mamba, menacées par l’inondation .

17.01.2015

Le bilan provisoire de la forte tempête tropicale Chezda fait état de vingt-deux mille quatre cents trente-neuf sinistrés, hier. L’agglomération d’Antananarivo demeure la plus touchée.

Vingt et un mille deux cent quatre-vingt-trois sur vingt deux mille quatre cent trente-neuf sinistrés, selon le dernier point de situation émis par le Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes. L’agglomération d’Antananarivo semble la plus touchée par le cyclone Chezda, hier. Les quatre cent appels de détresse reçus par les sapeurs-pompiers de Tsaralalana en moins de 12h, et les quarante maisons endom­magées ou détruites en une journée, témoignent également de l’ampleur du dégât.

Le district de Belo sur Tsiribihina où le cyclone est entré hier, vers 14h, a aussi payé le prix de cette intempérie. Il y a mille onze sinistrés. La montée des eaux du fleuve de Mahajilo, a délogé quatre vingt quinze personnes dans la ville de Miandri­vazo. Et, cinquante personnes ont trouvé refuge dans les bureaux et écoles, à Moron­dava, après l’inondation d’un quartier. La circulation entre Miandrivazo et Morondava a été aussi perturbée par la chute des arbres, dans le district de Mahabo. Les dégâts sur les cultures causés par cette montée des eaux, reste encore à déterminer. Au moins, 4 75Ha de champs sont sous les eaux à Morondava.

Ces dégâts pourraient s’amplifier aujourd’hui. « Le cyclone Chezda va traverser cette nuit (vendredi) la province de Fianarantsoa, avant de sortir entre le district de Nosy Varika et Farafangana », a averti Rivo Randrianarison, prévisionniste au service météorologique d’Ampandrianomby.

« Dans la capitale, l’alerte rouge a été lancée face au risque d’inondation. Les zones de plaines de l’agglomération d’Antana­narivo, traversées par les rivières Ikopa, Sisaony et Mamba, sont menacées par l’inondation, suite à la montée des eaux », a averti l’Autorité, pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo. Aussi, à l’échelle d’Anosizato, le niveau de l’Ikopa est de 2,24 m. Le niveau est monté de 0,18 m en 7 heures, et continuera à monter durant les prochaines 12 heures.

Des alertes maintenues

Vers 18 heures hier, la forte tempête tropicale Chedza se trouvait dans le district de Mahabo. Elle se déplace à une vitesse de 15 km/h, en direction du Sud-Est. De fortes pluies sont observées sur presque la totalité de l’ile et des rafales de vent de 150 km/h dans le centre Ouest de Madagascar. L’alerte rouge ou avis de danger imminent, a été lancée pour les régions Melaky, Menabe, Boeny, Betsiboka, Analamanga, Bongolava, Itasy, Vakinankaratra, Amoron’i mania, Haute matsiatra et les districts de Beroroha, Ankazoabo Sud et Morombe. Depuis hier, sont priés d’appliquer toutes les recommandations d’une alerte rouge, les régions Atsimo Atsinana, Vatovavy Fitovinany, Ihorombe, les districts de Betroka, Marolambo, Antanambao Manampotsy et Anosibe an’ala. L’alerte jaune ou avis de menace a été lancée pour les régions Alaotra Mangoro, Androy, les districts de Mampikony, Amboasary Sud, Taolagnaro, Soanierana Ivongo, Fenoarivo Est, Vavatenina, Brickaville, Vatomandry, Toamasina I et II, Sakaraha, Toliara I et II, Benenitra, Betioky Sud, Ampanihy et Betroka.

Vonjy Radasimalala

L’Express

Commenter cet article