Lourd bilan économique après le cyclone

Publié le par Alain GYRE

Lourd bilan économique après le cyclone

Publié par : APOI 23 janvier 2015

Lourd bilan économique après le cyclone

Suite au passage de la forte tempête tropicale Chedza à Madagascar, l’évaluation provisoire des dégâts réalisée par le Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) du 22 janvier 2015 à 18h pèse lourd. 50 morts et 130 857 sinistrés dont 44 835 obligés d’être déplacés vers des sites d’hébergement.

Mais à part ces pertes humaines, les dégâts au niveau des habitations sont énormes. Ils se résument comme suit : 2 520 cases détruites, 204 cases décoiffées et 2 246 cases inondées. De nombreuses infrastructures ont été également endommagées par la tempête notamment 249 écoles, 69 églises, 8 centres de santé et 78 bâtiments administratifs.

1 657 ha de rizières ont été inondés dont 1 000 ha localisés dans le district de Mahajanga II suite à l’endommagement d’un barrage à Mahajamba Usine. En outre, 7 930 ha de cultures ont été ravagés par Chedza.

Face à ce lourd bilan économique, les dons reçus par la BNGRC suite à l’appel à la solidarité nationale sont conséquents. Mais pour certains cas, la commission de répartition des dons semble inefficace.

Commenter cet article