TOLIARA – Le tropique du Capricorne marqué par une stèle

Publié le par Alain GYRE

TOLIARA – Le tropique du Capricorne marqué par une stèle

13.01.2015

Le passage du tropique du Capricorne, à quelques kilomètres de Toliara, ne sera plus utopique mais sera dorénavant une réalité avec la mise en place d’une nouvelle stèle sur ce lieu où les promeneurs et les touristes du monde entier pourront immortaliser leurs passages en prenant des photos en guise de souvenir.

Situé dans l’enceinte de la nouvelle aire protégé de Tsinjoriake (NAP), commune de Saint-Augustin, et à18 km de la ville de Toliara, ce nouveau monument avec un socle de 7,50 m de large et de 2 mètres environ de hauteur, a été initié et financé par la GIZ, dans le cadre du Programme germano-malgache pour l’environnement (PGM-E / GIZ). Sa construction e a été confié à l’artiste-styliste Bruno Decorte, qui l’a réalisé avec prouesse une conception très originale car très représentatif de l’image du Sud de Madagascar.

TOLIARA – Le tropique du Capricorne marqué par une stèle

« Cette nouvelle infrastructure est très impressionnante par sa forme avec les grandes cornes de bœuf posées sur un plateau. Ce qui traduit qu’on est bien dans le pays du cabri et du zébu », a expliqué le concepteur. Et d’ajouter que « Ceci permettra aux visiteurs de prendre quelques clichés lors de leurs escapades autour de ce lieu, afin de pouvoir prouver qu’ils ont effectivement franchi le tropique du Capricorne.».

Les retombées économiques seront incalculables selon les acteurs du secteur tourisme.

« Les bénéficiaires de ce petit bijou seront certainement les touristes mais également les hôteliers et les habitants qui vivent tout autour », affirme le gérant d’un hôtel longeant cette Route nationale 7. Une situation qui ne laisse pas insensible le président de l’Office régional du tourisme de Toliara, Shalim Sheraly qui se réjouit de cette belle initiative.

« Indéniablement avec l’implantation de cette stèle, la NAP de Tsinjoriake va gagner encore plus de notoriété et sera un nouveau attrait touristique, dans le top 3 des sites touristiques les plus visités dans les mois et années à venir dans notre région », clame-t-il.

En effet, les amoureux de la nature, en rentrant dans ce site éco-touristique considéré par les connaisseurs comme un sanctuaire de la nature, peuvent en même temps profiter des circuits et des paysages harmonieux, où surplombe un autre monument naturel, la « montagne de la table » ou Andatabo, véritable porte d’entrée et de sortie de la ville de Toliara.

Entres autres, les touristes peuvent admirer une végétation très caractéristique du Sud malgache comme le fourré xérophile et sa collection de plantes médicinales. Enfin, ils peuvent apprécier une avifaune exceptionnelle, car sept des dix oiseaux endémiques du Sud y vivent dans la NAP de Tsinjoriake.

Francis Ramanantsoa

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article