Tsingy de Bemaraha: Parmi les 10 merveilles naturelles d’Afrique

Publié le par Alain GYRE

Tsingy de Bemaraha: Parmi les 10 merveilles naturelles d’Afrique

Mardi, 06 Janvier 2015

Le Tsingy de Bemaraha est l’un des sites touristiques les plus visités par les touristes dans la Grande Ile. De plus, selon nos sources, le secteur touristique a connu une réussite l’année précédente. Selon les statistiques, près de 160 000 touristes ont été enregistrés au total, qui ont visité les 14 sites les plus fréquentés, à savoir Isalo, Andasibe-Mantadia, Nosy Tanikely, Ranomafana, Tsingy de Bemaraha, Ankarafantsika, .. ;

Mais selon le sondage effectue par le magazine « Oeil d’Afrique », le Tsingy de Bemaraha figure à l’heure actuelle parmi les 10 merveilles naturelles d’Afrique. Rappelons ce parc est déjà classé patrimoine mondial, Il a été déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1990.

Tsingy de Bemaraha: Parmi les 10 merveilles naturelles d’Afrique

Il se situe dans le district d’Antsalova et dans la région du centre ouest de Madagascar ; cette réserve naturelle a une superficie de 152 000 ha. Elle offre une grande diversité des structures géomorphologiques. Il s’agit d’une véritable cathédrale de calcaires dévoilant l’un des paysages naturels les plus spectaculaires de la Grande île et même du monde. Dans sa partie orientale, la forêt est entrecoupée de savanes.

Le Tsingy de Bemaraha est considéré comme un centre d’endémisme de par sa richesse aussi bien en espèces faunistiques qu’en espèces floristiques. A part des roches calcaires, le parc abrite également des forêts denses sèches. De plus, ce site contient des flores spécifiques dont 86% des 650 espèces végétales inventoriées qui sont endémiques. A part cela, il abrite des animaux dont 13 espèces de lémuriens endémiques parmi lesquels 3 diurnes et 10 nocturnes à savoir, Sifaka (Propithecus verreauxi deckeni), Gidro (Eulemur fulvus rufus), Aye-Aye (Daubentonia madagascariensis), Tilitilivahy (Microcebus murinus) ...

Le parc dispose également de 94 espèces d’oiseaux terrestres et aquatiques dont l'aigle pêcheur de Madagascar, l'Ankoay qui est endémique à la partie Ouest de Madagascar. Il abrite aussi 15 espèces de chauve-souris, 22 espèces d'amphibiens et 66 espèces de reptiles (les Seseke, les Ramiheloka, reptiles caractéristiques de l'Antsigy faisant partie des cibles de conservation du Parc) et des mammifères endémiques comme le Mangouste (Galidia elegans occidentalis) et les rats géants (Nesomys lambertoni).

Faut-il rappeler que les étrangers sont composés essentiellement de Français, d’Allemands et d’Anglais, et sinon 10% des visiteurs annuels sont des malgaches ?

R.Volatsara

La Gazette

Publié dans Revue de presse, Tourisme

Commenter cet article