Industrie agro-alimentaire : Socolait approvisionne 4 millions de litres de lait/an

Publié le par Alain GYRE

Industrie agro-alimentaire : Socolait approvisionne 4 millions de litres de lait/an

(18-03-2015)

1 400 éleveurs sont formés en matière de conduite d’élevage notamment sur le respect des normes d’hygiène et l’optimisation de l’alimentation des bétails pour pouvoir fournir du lait.

Industrie agro-alimentaire : Socolait approvisionne 4 millions de litres de lait/an

-Un investissement de l’ordre de 2 millions USD a été fait pour rénover l’outil industriel de Socolait.

© Midi Madagasikara

2 millions d’Euros. Tel est l’investissement réalisé par Socolait, depuis le rachat de cette industrie de transformation laitière en 2013 dans le but de moderniser et d’optimiser l’outil industriel tout en formant son personnel. Les travaux d’installation de la nouvelle yaourterie sont terminés tandis que la nouvelle laiterie est finalisée. Toutes les unités de fabrication de lait concentré et de farine infantile sont réhabilitées.

« L’usine d’Antsirabe, désormais comme neuve, n’a rien à envier aux usines que l’on peut retrouver en Europe. En outre, nous nous engageons à relancer la collecte de lait frais auprès des éleveurs travaillant notamment dans la région de Vakinankaratra », a expliqué Philippe Penouty, le directeur général de Socolait lors d’une conférence de presse hier au Café de la Gare. Chaque année, Socolait absorbe 4 millions de litres de lait.

1 400 éleveurs. « Malheureusement, Madagascar ne peut pas tout nous fournir. Nous ne nous approvisionnons que de 2 millions de litres de lait par an auprès des éleveurs en raison du problème d’accessibilité au marché par ces paysans. C’est pourquoi, nous sommes encore obligés d’importer annuellement 360 tonnes de poudre de lait », a-t-il fait savoir. En fait, cette industrie locale s’engage à promouvoir le « Vita Malagasy », en achetant toutes les matières premières nécessaires comme la vanille, la farine de blé et le lait dans le pays. Elle a déjà formé 1 400 éleveurs en matière de conduite d’élevage notamment sur le respect des normes d’hygiène et l’optimisation de l’alimentation des bétails. « Nous nous engageons à développer le volume de lait collecté par éleveur tout en améliorant sa qualité. Et à terme, le revenu de ces éleveurs formés sera triplé », a évoqué le directeur général de Socolait.

En fait, cette industrie de transformation laitière n’est pas en mesure d’augmenter le prix de cet or blanc auprès des éleveurs compte tenu du pouvoir d’achat des consommateurs. « Nous payons 1 000 Ar/litre auprès des collecteurs. Par contre, nous appuyons les éleveurs à augmenter leur production jusqu’à 12 à 15 litres de lait/jour/vache au lieu de 4 à 5 litres de lait/jour/vache. Quant au prix des produits laitiers mis en vente sur le marché, c’est déjà 40% moins cher qu’en Europe », a-t-il poursuivi.

Certification HCCP. Par ailleurs, Socolait s’engage dans l’innovation pour répondre au mieux aux exigences grandissantes des consommateurs tout en leur fournissant des meilleurs produits aux normes internationales. C’est la première industrie agro-alimentaire laitière certifiée HCCP à Madagascar. Les produits laitiers de Socolait respectent ainsi la sécurité alimentaire de Codex Alimentarius, grâce à cette certification par l’organisme suisse SGS. « L’objectif dans un futur proche est d’obtenir la certification ISO 22 000 pour permettre de conquérir le marché à l’export », a-t-il enchaîné. Entre-temps, Socolait développe une nouvelle gamme de produits laitiers comme le fromage, le beurre et les yaourts probio et aux fruits.

Navalona R.

Midi Madagasikara

Commenter cet article