La région Anosy produit des huîtres de haut de gamme

Publié le par Alain GYRE

La région Anosy produit des huîtres de haut de gamme

25.03.2015

Des huîtres cent pour cent malgaches. La région Anosy est actuellement le foyer de l’élevage d’huître de la Grande île. Un projet qui est né d’une coopé­ration entre les régions Bretagne et Anosy, il y a deux ans.

La région Anosy produit des huîtres de haut de gamme

Des huîtres haut de gamme et de gros calibre sont produits dans la région, « les calibres 2 et 3 », précise Philippe Avocat, responsable auprès de la société Les Huîtres d’Anosy. D’après les explications, ce sont des huîtres sauvages récoltées près des eaux de Taola­gnaro et élevées dans une lagune.

« Avant leur commercialisation, elles sont transposées dans un bassin d’eau de mer pendant quelques jours pour qu’elles aient ce goût iodé », ajoute-t-il.

Cependant, le secteur a encore du mal à décoller, faute de marché et de transport. D’une part, les exploitants se contentent du marché local, alors que celui-ci est encore très restreint pour écouler ce type de produit, d’autre part, le transport se fait uniquement par voie aérienne. Or, la liaison entre la région productrice et la capitale est irrégulière.

« Nous sommes contraints d’annuler certaines commandes à défaut de vol », explique toujours Philippe Avocat. Un marché encore difficile puisque le produit ne fait pas partie des habitudes alimentaires des locaux tandis que la situation économique du pays reste un grand handicap. Selon l’exploitant, le secteur n’est pas encore rentable. Le prix de la douzaine de ces huîtres d’Anosy tourne autour de Ar 18000 à Ar 24000, selon leur taille. D’ici l’année prochaine, Les huîtres d’Anosy envisage de produire près de 15 tonnes d’huîtres pour le marché local si la situation économique le permet.

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article