Mamitiana Razafindrainibe : Plein…pot à Paris pour une Malgache

Publié le par Alain GYRE

Mamitiana Razafindrainibe : Plein…pot à Paris pour une Malgache

Rédaction Midi Madagasikara 27 mars 2015

Mamitiana Razafindrainibe : Plein…pot à Paris pour une Malgache

Ses produits naturels ne sont pas mis en vente sur le marché de Madagascar.

Adepte de produits naturels, elle a décidé de monter une entreprise pour transformer et commercialiser des produits à base d’épices et de miel de Madagascar. Il s’agit de Mamitiana Razafindrainibe, une Malgache habitant dans la banlieue parisienne depuis 1995.

D’où vient-elle l’idée ? « Cela fait au moins cinq ans que j’ai envisagé de se lancer dans ce genre d’activité. En effet, j’ai constaté que de nombreux produits naturels en provenance de Madagascar sont souvent exploités par des Européens », a-t-elle raconté. Cet opérateur a ainsi démarré ses activités depuis l’an dernier. Elle mise plutôt sur la qualité de ses produits transformés que sur la quantité tout en les conditionnant dans des pots de verre. Et c’est le plein …pot à Paris pour cette ressortissante malgache de la diaspora.

500 kg de miel. En fait, elle veut contribuer à la promotion de la destination Madagascar en participant au salon « Destinations Nature » combiné avec le salon Mondial du Tourisme qui s’est déroulé la semaine dernière aux Portes de Versailles à Paris. « Je voulais présenter Madagascar sous un autre aspect, si les produits de rente comme la vanille et le cacao, ainsi que les produits artisanaux font toujours la renommée de la Grande Ile. C’est pourquoi, j’ai conçu d’autres produits innovants pour faire connaître mon pays », a-t-elle confié. Les différentes épices de l’île, le miel et les huiles essentielles constituent ces principales matières premières. Et tout est importé de Madagascar. Mamitiana Razafindrainibe dispose même d’une unité familiale pour préparer ces produits naturels dans son pays natal tandis que la transformation et le conditionnement se font chez elle en France. « Au niveau des producteurs, nous trions uniquement les matières premières de qualité. Nous obtenons également de certificat conforme aux normes avant de les exporter en France. Nous venons d’importer 500 kg de miel de Madagascar, qui a été déjà testé en laboratoire, entre autres », a-t-elle précisé.

Haut de gamme. Mais comment elle a réussi son projet ? – « Je n’ai pas fait d’école particulière en la matière mais j’adore tout ce qui est épice, huile essentielle…. Je me suis tout simplement documentée tout en consultant l’internet afin d’approfondir mes connaissances. La discussion avec des gens opérant dans le secteur et les visites des sites de production à Madagascar m’ont également inspirée d’avoir l’idée de monter une entreprise de transformation des produits à base d’épices, de miel et des huiles essentielles » a-t-elle répondu. Cet opérateur dispose déjà de produits transformés très diversifiés en moins d’un an de démarrage de ses activités. Ces produits ont été exposés dans le cadre de ce salon international à Paris. On peut citer, entre autres, le beurre de cajou au chocolat à tartiner, la fleur de sel, le miel aux huiles essentielles, le sucre de canne non raffiné, l’huile et les pulpes de baobab, la gelée de vanille et le stévia en poudre. « C’est très apprécié par les visiteurs. Je suis encouragée à étendre mes activités. Par contre, je n’ai pas l’intention de mettre en place des points de vente compte tenu de l’irrégularité de l’approvisionnement en matières premières. C’est pourquoi, ces produits haut de gamme en provenance de Madagascar ne sont même pas disponibles sur le marché local », a-t-elle conclu.

Navalona R.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article