Rocher d’Avaratr’Ankatso bientôt dynamité: 50 millions d’Ar pour sa démolition

Publié le par Alain GYRE

Rocher d’Avaratr’Ankatso bientôt dynamité: 50 millions d’Ar pour sa démolition

(10-03-2015)

Le dangereux rocher menaçant près de 300 toits à Avaratr’Ankatso sera finalement dynamité au plus tard ce samedi. C’est la proposition avancée par les techniciens de la société COLAS, ayant mené des études sur les lieux depuis plusieurs jours.

© 20min.ch

Rocher d’Avaratr’Ankatso bientôt dynamité: 50 millions d’Ar pour sa démolition

Normalement, les préparatifs techniques du terrain auraient dû débuter ce jour, pour la société COLAS, choisie par l’Etat pour s’occuper de la démolition de ce rocher. Avant la démolition par explosion, les techniciens ont besoin de forer une cavité de plus de 3 mètres de profondeur dans ce rocher pour placer les dynamites. Cette étape durera 4 jours. Ce qui laisse à la société Colas jusqu’à samedi pour mener jusqu’à son terme cette opération. D’ailleurs, si le Conseil de Gouvernement de ce jour valide cette proposition de COLAS, le dynamitage du rocher au bord du glissement aura lieu ce samedi à 11h du matin.

Hier, le Secrétaire Général du Ministère de l’Aménagement du Territoire a invité la population à suivre les consignes jusqu’à ce que tout soit définitivement sécurisé. En effet, afin d’éviter les accidents suite à la désintégration de ce bloc de pierre, les techniciens recommandent la sécurisation d’un périmètre dans un rayon de 1 km autour du rocher. Des éléments de l’EMMO REG sont envoyés sur place depuis ce matin pour faire changer d’avis les plus résistants aux évacuations.

Rocher d’Avaratr’Ankatso bientôt dynamité: 50 millions d’Ar pour sa démolition

« Les dégâts matériels ne sont pas à écarter », a averti le DG de l’Aménagement du Territoire, Tiana Randrianasoloarimina. Toutefois, ce dernier semble minimiser les dégâts humains qui peuvent résulter d’une telle opération qui sera réalisée pour la première fois à Antananarivo. Certaines maisons risquent donc d’être détruites également ce samedi. Les propriétaires seront-ils dédommagées ? Pour l’instant, aucune décision allant dans ce sens n’a été prise par l’Etat. Ce responsable a préféré renvoyer la balle au gouvernement.

Pour détruire le rocher d’Avaratr’Ankatso, la société COLAS a demandé près de 50 millions d’Ariary à l’Etat. Faut-il rappeler qu’une quinzaine d’artisans locaux ont déjà proposé de détruire ce rocher par leurs propres moyens, monnayant la somme de 6 millions d’Ariary. Ils ont donné un délai d’un mois pour réaliser cette opération d’envergure. Transmise au Bureau National de la Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC), cette offre est restée sans suite. D’après les techniciens du ministère de l’Aménagement du Territoire, cette proposition des artisans locaux présenterait d’énormes risques et les résultats sont incertains.

nathalie ramanambe

www.moov.mg

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article