Construction Rocade Andranobevava-Ambohimangakely: une centaine de maisons seront détruites (31-03-2015) Une centaine de maisons et des centaines de terrains seront touchées par l’expropriation, en vue de la construction de la rocade Andranobevava- Ambohimangakely. L’Etat a promis de dédommager les propriétaires, mais le fond nécessaire à cette opération n’est pas encore disponible.

Publié le par Alain GYRE

Construction Rocade Andranobevava-Ambohimangakely: une centaine de maisons seront détruites

(31-03-2015)

Une centaine de maisons et des centaines de terrains seront touchées par l’expropriation, en vue de la construction de la rocade Andranobevava- Ambohimangakely. L’Etat a promis de dédommager les propriétaires, mais le fond nécessaire à cette opération n’est pas encore disponible.

Construction Rocade Andranobevava-Ambohimangakely: une centaine de maisons seront détruites (31-03-2015) Une centaine de maisons et des centaines de terrains seront touchées par l’expropriation, en vue de la construction de la rocade Andranobevava- Ambohimangakely. L’Etat a promis de dédommager les propriétaires, mais le fond nécessaire à cette opération n’est pas encore disponible.

Une rocade en Albi en France

© ladepeche.fr

Pour l’heure, les techniciens de l’Aménagement du territoire s’attèlent encore à la localisation de propriétés domaniales qui seront touchées par ce projet. Les enquêtes seront achevées vers la fin du mois d’avril. Mais les travaux proprement dits ne vont pas débuter tant que tous les propriétaires ne sont pas dédommagés. Il s’agit d’une recommandation formulée par les bailleurs de fonds l’année prochaine, à l’annonce de la réalisation de ce projet. Toutefois, la Direction Générale de l’Aménagement du territoire a fait savoir que seuls les propriétaires qui possèdent des titres seront dédommagés si leurs maisons sont classées d’ « utilité publique ».

Cependant, l’Etat est encore à la recherche du fond nécessaire pour mener à bien cette opération d’expropriation. Il lui faut près de 17 milliards d’Ariary pour indemniser les centaines de propriétaires de maisons ou de terrains, qui seront obligés de tout quitter, à cause de ce projet.

Ces maisons et terrains qui seront détruites sont implantés dans les quartiers d’Analamahitsy, Nanisana, Ambatobe, Ankerana, Soamanandrariny, Ambohimahitsy, Ikianja, Ambatomaro et Ambolokandrina. Cette rocade formant une liaison complète entre la RN7, RN2, RN3 et RN4, constituera un boulevard circulaire complet pour toute l’agglomération, reliant la route du Marais Masay, la RN2 et la route du By-pass. Le début des travaux est prévu pour la fin de l’année 2015.

www.moov.mg

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article