L'ITW de la semaine: groupe ANAY

Publié le par Alain GYRE

L'ITW de la semaine: groupe ANAY

(09-04-2015)

Votre Portail préféré Moov.mg consacre tous les jeudis une interview d’une personnalité. Cette semaine nous avons choisi le groupe ANAY

L'ITW de la semaine: groupe ANAY

© facebook/anayanay

Ils sont jeunes et ont tout pour plaire au public. Réunis pour la première fois en 2004, les membres du groupe ANAY ont gagné en maturité et sont aujourd’hui prêts à reconquérir leurs fans. Avec un son plus travaillé, ANTHONY (lead vocal), HASINA (guitare solo), KHELLY (Bass) TAMS (batterie), NAVAL (clavier) et PAYX (DJ & sample électronique), reviennent sur le devant de la scène avec la sortie de leur deuxième album intitulé « Atrika ». Interview

Moov.mg : Pouvez-vous nous raconter les débuts du groupe ANAY ?

ANAY : Cela remonte à 2004. A l’époque il n’y avait que Khelly, Tams et Hasina et le groupe s’appelait GROUMS. Nous avions multipliés les concerts sous ce nom, sans jamais penser à produire un album un jour. Peut-être parce qu’à l’époque nous étions encore des adolescents. Ce n’était pas du sérieux. Peu de temps après, nous avions décidé de mettre fin à ce groupe. Ce n’est qu’en 2007 que nous nous sommes retrouvés, avec la naissance du groupe REVOLUTION. Anthony, un ami de longue date nous a rejoints en 2009. Nous avions pris le chemin du studio pour enregistrer notre premier album sous le label Dosol. Notre producteur nous a alors suggéré de prendre un nom malgache pour le groupe. C’est ainsi que le groupe ANAY a vu le jour. Notre premier album « Hiara-hilalao » est sorti en décembre 2011.

Moov.mg : Quel genre de musique vous jouez actuellement ?

ANAY : Au début, nous avions joué du pop rock, mais aujourd’hui nous faisons plutôt du smart rock. C’est un mélange du rock des années 60 et du rock moderne.

Moov.mg : Si on ne vous connaissait pas, on pourrait vous confondre avec le groupe Ambondrona. Votre style est à peu près le même, musicalement parlant…

ANAY : C’est vrai que notre musique pourrait être la même puisque nous sommes deux groupes d’artistes malgaches. Si à l’étranger, vous écoutez un morceau d’Ed Sheeran ou de James Blunt, vous allez tout de suite reconnaître le rock british à travers leurs chansons respectives…Il est donc tout à fait normal que nous ayons à peu près le même style, car nous jouons du rock malgache. Même à son début, le groupe Ambondrona a été confondu à Iraimbilanja…Dans notre cas, nous nous efforçons toujours de nous distinguer de nos aînés. D’ailleurs nous serons les premier groupe à lancer le smart rock à Madagascar.

L'ITW de la semaine: groupe ANAY

© facebook/anayanay

Moov.mg : Justement, vous venez de sortir votre second opus intitulé « Atrika ». Le rock smart y est bien évidemment très présent. Parlez-nous un peu de cet album…

ANAY : Le nom de cet album reflète notre détermination à aller encore plus loin. C’est une manière pour nous de partager avec nos fans le parcours semé d’embuche que nous avions connu jusqu’ici. Tams a écrit la plupart des chansons inclues dans cet album, mais tous les membres du groupe y ont apporté leur part de contribution et leur touche personnelle

Moov.mg : après la sortie de cet album, quelle sera la suite pour le groupe ANAY ?

ANAY : Il y aura un concert de promotion prévu pour le 25 avril prochain. Ce sera l’occasion pour le public de découvrir enfin et dans son intégralité notre nouvel album.

Merci aux membres du groupe ANAY pour cette interview !

www.moov.mg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article