Mahanoro : inauguration des systèmes d’approvisionnement en eau potable

Publié le par Alain GYRE

Mahanoro : inauguration des systèmes d’approvisionnement en eau potable

(24-04-2015)

L’Ambassadeur de la Grande Bretagne, Timothy SMART, le Ministre de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, Johanita NDAHIMANANJARA et le Chef de la Section WASH de l’UNICEF, Silvia GAYA ont inauguré ensemble ce vendredi 24 avril dans la Région Analanjirofo des systèmes d’approvisionnement en eau potable à Mahanoro.

Mahanoro : inauguration des systèmes d’approvisionnement en eau potable

© www.lanvert.hautetfort.com

Madagascar est classé au quatrième rang des pays avec le plus bas taux d’accès à l’eau potable et le huitième en termes d’accès à l’assainissement. 14% seulement de la population ont des infrastructures d’assainissement améliorées, et près de la moitié des populations vivant en milieu rural pratiquent encore la défécation à l’air libre. Dans le milieu rural, seules trois personnes sur dix boivent de l’eau potable.

« Le manque d’accès à l’Eau, combiné avec l’absence de pratiques d’Hygiène représente un grand risque pour la santé spécialement celle des enfants et engendre aussi un effet direct sur la nutrition des enfants et aggrave les risques de retard de croissance » explique le Chef de la Section WASH de l’UNICEF à Madagascar Silvia GAYA. « Les problèmes liés à l’insalubrité de l’Eau, et au mauvais Assainissement de base accroissent également les maladies, dont les maladies diarrhéiques et la pneumonie qui demeurent parmi les maladies les plus meurtrières des enfants de moins de cinq ans à Madagascar.»

Par le biais de ses programmes ASWA (Accelerating Sanitation and Water for All) le Ministère du Développement International du Royaume-Uni, chargé de l’administration de l’aide publique au développement (DFID) s’engage à fournir globalement une assistance à environ 60 millions de personnes d’ici décembre 2015.

A Madagascar une aide de 6millions USD a été apporté dans le cadre du programme WASH à travers UNICEF. Depuis novembre 2013 ce programme ont permis d’améliorer la condition des vies de plus de 50.000 personnes en matière d’eau et plus de 350.000 personnes en matière d’hygiène et d’assainissement dans 7 régions de Madagascar.

Pour la Région d’Analanjirofo, à part la mise à l’échelle du projet CLTS relatif à la lutte contre la défécation à l’air libre, la promotion du traitement d’eau à domicile et la pratique d’hygiène, trois systèmes d’approvisionnement en eau sont construits dans différents villages ruraux à travers cet appui financier au bénéfice de plus de 6,500 personnes dont le système d’adduction d’eau dans la Commune de Mahanoro district de Fénerive objet de cette inauguration.

Ce système fournira de l’eau potable aux 1.900 personnes des deux fokontany Mahasoa et Mahatsara mais également aux centres de santé de base et aux écoles qui seront branchés pour la première fois. Les populations boiront de l’eau potable, les enfants seront capables de laver leurs mains, les médecins et infirmiers pourront garder les instruments médicaux propres et désinfectés et toutes les personnes adoptent les bonnes pratiques d’hygiène, utilisent des latrines et se lavent les mains.

Outre l’inauguration, la commune de Mahanoro recevra le drapeau vert pour célébrer que les 5.350 personnes de la Commune ne défèquent plus à l’air libre.

© Unicef

www.moov.mg

Publié dans Eau

Commenter cet article