Filière rizicole : Une production de plus de 4 000 000 T attendue

Publié le par Alain GYRE

Filière rizicole : Une production de plus de 4 000 000 T attendue

Rédaction Midi Madagasikara 2 mai 2015

Lors des prémices de récoltes de riz à Mahitsy.

Le ministère de l’Agriculture poursuit la promotion du SRI à part la réhabilitation des réseaux hydro-agricoles afin d’assurer le dédoublement de la production d’ici à 2019.

Malgré les aléas climatiques qui ont touché le secteur agricole, la production rizicole s’annonce bonne cette année. « Une production de plus de 4 millions de tonnes est ainsi attendue », a déclaré le ministre de l’Agriculture, Rolland Ravatomanga, lors des prémices de la récolte à Antanetibe Mahazaza dans la commune rurale de Mahitsy. « Cette circonscription enregistre un rendement atteignant au moins 5,8 tonnes/ha, voire jusqu’à 11 tonnes/ha », a-t-il poursuivi. En effet, 365 paysans y ont déjà adopté la technique SRI tandis que 349 paysans ont été formés en la matière grâce à un partenariat entre la DRDR Analamanga, le programme FORMAPROD et Imagnasoa SARL, prestataire de service spécialisé en SRI.

Filière rizicole : Une production de plus de 4 000 000 T attendue

Plus de 100 000 ha aménagés. En outre, le Moyen Ouest et la partie centrale du pays ont pu pratiquer le riz pluvial avec un rendement de productivité de plus de 5 tonnes/ha grâce à la maîtrise de cet itinéraire technique de production. « Les semences améliorées utilisées par les paysans sont également adaptées aux conditions climato-pédologiques locales », a évoqué le ministre de tutelle. Entre temps, la réhabilitation des micro-périmètres répartis dans toutes les zones productrices de riz a permis d’aménager plus de 100 000 ha de superficie irrigables. Ce n’est pas tout ! Le ministère de tutelle distribue des semences améliorées ainsi que des petits matériels de production dans les zones à forte potentialité agricole ainsi que les zones affectées par les aléas climatiques pour relancer la campagne de culture de contre-saison.

Baisse des importations. Notons que 13 000 ha de terrains agricoles ont été détruits en raison du passage des cyclones dans le pays. En dépit de tout cela, les importations de riz vont baisser cette année grâce à cette bonne récolte. Le ministre de l’Agriculture tient toutefois à signaler que la production de semences a connu une baisse à cause de ces fortes intempéries. Les paysans sont ainsi sollicités à bien reconstituer leurs semences pour mieux préparer la prochaine campagne culturale. La promotion du système de riziculture intensive se poursuit également.

Navalona R.

Midi Madagasikara

Publié dans Agriculture, riz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article