L'ITW de la semaine: Laza Randriamifidimanana, pilote automobile

Publié le par Alain GYRE

L'ITW de la semaine: Laza Randriamifidimanana , pilote automobile

(15-05-2015) –

Votre Portail préféré Moov.mg consacre tous les jeudis une interview d’une personnalité. Cette semaine, nous avons choisi Laza Randriamifidimanana, pilote automobile

L'ITW de la semaine: Laza Randriamifidimanana, pilote automobile

La semaine dernière, Laza Randriamifidimanana participait à une séance de partage avec les étudiants de l'ISCAM

© photo fournie

Champion de Madagascar de Rallye en 2012, Laza Randriamifidimanana n’est plus à présenter pour les fans de course de voitures. Ces derniers temps, le pilote a laissé le volant pour se consacrer la plupart de son temps à la vie entrepreneuriale, en étant à la tête du Groupe PACOM, une entreprise familiale évoluant dans la construction. Mais ce n’est pour autant qu’il laisse derrière lui sa première passion. Aujourd’hui, Laza s’adonne aussi à l’art de la photographie et signe ses clichés sous le nom de RU Sirius. Pilote automobile, entrepreneur, photographe. Interview d’un homme aux multiples talents.

Moov.mg: Bonjour Laza. Tu es surtout connu du grand public comme étant un rallyman qui a obtenu plusieurs titres. Quelles sont les nouvelles de ce côté-là ?

Laza Randriamifidimanana : Je reste passionné de rallye, de courses, et je me consacre en ce moment à ma vie professionnelle, pas assez de temps pour faire une saison entière. Je reste actif dans le domaine mais pas derrière le volant pour le moment, je préside le club Asatana, un club de passionnés comme moi, et aussi j'ai mon école de pilotage Driftcontrol qui développe une pédagogie vraiment spécifique, et que les stagiaires adorent car ils progressent vite.

Moov.mg : En 2012, tu étais élu à la tête de la Jeune Chambre Internationale (JCI). Est-ce que tu es toujours engagé dans ce genre d’activités ?

Laza Randriamifidimanana : J'ai eu effectivement la chance d'avoir un parcours enrichissant à la JCI, après 6 ans à tous les postes, en 2012 j'étais Président de la JCI Madagascar, et en 2013 j'avais même eu des responsabilités en dehors de Mada. Je suis très reconnaissant envers ce que m'a apporté la JCI dans ma vie, et j'aide toujours autant que possible l'organisation. Ce mercredi d'ailleurs, je dispense une formation à la JCI Ilon'Iarivo sur le leadership

Moov.mg : Tu es aussi un entrepreneur, étant à la tête du Groupe Pacom. Qu’est-ce qui t’a conduit à reprendre cette activité familiale, plutôt que de t’envoler sous d’autres cieux par exemple, pour bâtir ta propre entreprise ?

Laza Randriamifidimanana : J'ai la chance d'avoir des parents travailleurs, qui ont fait beaucoup de sacrifice dans leurs vies pour pouvoir nous offrir une éducation qu'ils voulaient différentes, et dans mon raisonnement c'est vrai que c'était pas un choix automatique car pour ceux qui connaissent, les family business c'est particulier aussi. Aujourd’hui je dirige donc le groupe, ça n'a parfois pas que des avantages, et on a traversé quelques grosses turbulences avec succès récemment, et j'ai aussi d'autres entreprises que j'ai créé qui se développent, et encore d'autres projets d'entreprise en vue. J'ai la fibre entrepreunariale et je suis profondément patriote même si je m'accorde d'avoir des périodes de doutes. Je crois beaucoup en Madagascar, et on doit travailler aussi sur les acquis

L'ITW de la semaine: Laza Randriamifidimanana, pilote automobile

L'aurore à Madagascar prise par RU Sirius alias Laza Randriamifidimanana

© RU Sirius

Moov.mg : Que pourrais-tu donner comme conseil averti à un jeune diplômé qui veut se lancer dans une activité indépendante?

Laza Randriamifidimanana : Je pense qu'il ne faut pas avoir peur de faire des erreurs finalement, et d'avoir des objectifs.

Moov.mg : Ces derniers temps, tu semblais aussi te consacrer à une toute autre activité, la photographie. Tes contacts sur facebook ont d’ailleurs l’occasion de découvrir ton talent de photographe grâce à certains clichés que tu publies sur ta page… D’’où vient cette passion pour la photographie ?

Laza Randriamifidimanana : Ah merci! C'est gentil! Je suis passionné par beaucoup de choses, j'aime bien découvrir de nouvelles choses et la photographie me fait apprécier encore plus tout ce qui m'entoure, les merveilles de la nature etc. Je combine cette passion avec la construction de drones et j'ai souvent eu la chance de tourner avec des équipes internationales prestigieuses surtout pour des vidéos aériennes. C'est très prenant et exigeant, et j'ai découvert l'univers de la vidéo, en étant novice au départ. J'avoue que je n'ai pas trop le temps de m'ennuyer et je découvre mon pays aussi grâce à ça. Mon leitmotiv c'est de contribuer à développer Madagascar grâce à ces initiatives, je ne suis pas orienté par le profit même si l'argent est nécessaire pour développer de meilleures choses à chaque fois.

Moov.mg : D’autres projets en vue ?

Laza Randriamifidimanana : D’autres projets oui bien sûr, ils sont surtout professionnels donc. Je suis dans le monde de la construction et j'ai des projets en vue là dedans, et d'autres secteurs m'intéressent aussi. Laissons les projets se réaliser et on en reparlera, c'est mieux.

Merci Laza pour cette interview !

www.moov.mg

Publié dans Sport, Automobile

Commenter cet article