Soupe de crevettes épicée

Publié le par Alain GYRE

Soupe de crevettes épicée

Soupe de crevettes épicée

Ingrédients :

1 kg de crevettes de Madagascar

200 g de haricots verts

3 carottes

5 pommes de terre

3 carottes

3 échalotes

3 gousses d'ail

4 tomates

1 c. à soupe de tomate concentrée

2 c. de farine blanc

4 c. à soupe de petites pâtes

1 c. à soupe de vinaigre de Taf

2 c. à soupe d'huile

Sel, poivre

1/4 de c. à café de curcuma

1/4 de c. à café de cumin

1/4 de c. à café de curry

Préparation :

  • Enlever la tête, la queue et les pattes des crevettes sans décortiquer.
  • Assaisonner les crevettes avec sel, poivre ; 1 c. à soupe de vinaigre et 1 pincée de curry.
  • Laisser reposer environ 20 minutes.
  • Couper en fines lamelles les échalotes.
  • Écraser l'ail et gingembre au pilon avec un peu de sel.
  • Couper en fines lamelles les haricots verts.
  • Épluchez les carottes et couper en petit dés.
  • Épluchez les pommes de terre et les tomates et les couper en dés.
  • Dans un bol diluer 1 c. à soupe de concentré de tomate avec un peu d'eau.
  • Dans une marmite, mettre 2 c. à soupe d'huile. Faire chauffer pendant quelques secondes.
  • Ajouter, les échalotes et les faire dorer pendant environ 2 minutes.
  • Ajouter sel , poivre , 1/4 de c. à café de curcuma , 1/4 de c. à café de cumin et 1/4 de c. à café de curry, tomate , ail et gingembre écrasés et le concentré de tomate dilué. Laisser mijoter 35 mn à feu moyen.
  • Ajouter carottes, haricots verts, pommes de terre. Laisser mijoter 2 mn.
  • Ajouter 1.5 l d'eau. Laisser mijoter à feu moyen pendant 35 à 40 minutes.
  • Ajouter les crevettes. Laisser mijoter 10 minutes.
  • Mettre 2 c. de farine dans un bol et diluer avec de l'eau sans faire de grumeau.
  • Ajouter les pâtes puis la farine délicatement en tournant rapidement.
  • Éteindre le feu et couvrir.
  • Laisser 20 minutes avant de servir car les pâtes vont cuire avec la chaleur. Les pâtes de Madagascar sont molles.

Bon appétit !

Recette de Cuisine Artisanale d’Ambanja

Proposée par Madame Madina KARI

Commenter cet article