CHUTE DE L’ARIARY DANS LE MID

Publié le par Alain GYRE

CHUTE DE L’ARIARY DANS LE MID

Posted on 22 juin 2015 par Minosoa RANDRIANASY

CHUTE DE L’ARIARY DANS LE MID

L’Ariary perd continuellement sa valeur par rapport aux devises fortes selon le rapport de la Banque Mondiale. Vers la fin de la semaine dernière, le dollar s’achète au marché interbancaire de devise à 2879,97 Ariary alors qu’aux deux premiers mois de l’année , cette devise s’achetait à moins 2650 Ariary.

La petite stabilité au début de l’année s’expliquait par le décaissement des aides budgétaires pendant les trois premiers mois de l’année. La perte des valeurs de l’Ariary est amorcée par un déficit au niveau de notre balance commerciale depuis le mois de mars. Ce déficit a atteint un volume de plus 100 Millions de dollars par la baisse excessive des produits d’exportations, dont notamment la vanille, les poivres, les girofles et les cannelles mais surtout par une diminution conséquente des quantités de nickel exporté par un surstock de ce produit sur le marché international. Cette chute vertigineuse de l’Ariary est aussi due à des comportements spéculateurs des sociétés exportatrices qui tardent à rapatrier les devises. Elles trouvent beaucoup plus de profit à garder leur devise pour le moment à l’extérieur avec cette appréciation du dollar. A noter aussi qu’ une fuite importante des capitaux en devises fortes par des changes au noir fait souffrir excessivement la monnaie nationale. Les changes parallèles sur les places publiques concurrencent le MID .Des opérateurs dans des réseaux parallèles veulent sécuriser leur placement à l’extérieur avec cette instabilité politique permanente dans le pays ce qui permet à leur réseau de faire des importations sans cession de devise et explique cette économie souterraine très florissante à l’origine de développement paradoxale du secteur bâtiment dans cet environnement économique morose. Les différents trafics illicites des richesses nationales, sources des devises importantes qui s’accumulent dans les placements extérieurs font tourner cette grosse machine de ces réseaux mafieux.

Résultat logique: depuis le début de l’année, l’Ariary, après une apparente stabilité jusqu’au mois de février, perd petit-à-petit sa valeur nominale par rapport aux devises fortes: 19 janvier 2015 le dollar s’échangeait à 2610,37 Ariary. Le 19 mars 2015 , le dollar équivalait à 2784,33 Ariary. Le 19 mai 2015 cette devise s’achetait à 2873,33.Enfin le 19 juin 2015 le dollar est à 2879,97 Ariary.

Cette dépression de l’Ariary va créer une situation d’inflation galopante sur le marché intérieur qui affecte notamment , les produits d’importation comme les PPN à très grande consommation. Les conséquences logiques sont alors l’accentuation des pertes des pouvoirs d’achat de la grande masse déjà dans une situation de paupérisation sans précédent .A noter que 90 % de la population malagasy est dans cette situation de précarité absolue selon les rapports des Nations Unies

.

http://www.mg-planet.com/breve-chute-de-lariary-dans-le-mid/

Publié dans Economie

Commenter cet article