Filière vanille – Le prix du kilo monte en flèche

Publié le par Alain GYRE

Filière vanille – Le prix du kilo monte en flèche

12.06.2015

Filière vanille – Le prix du kilo monte en flèche

Le prix de la vanille s’améliore et monte en flèche. Selon le chef de la région L’Faustin Velomaro, la saison est très prometteuse cette année. « À quelques semaines de l’ouverture officielle, le prix du kilo de vanille traitée varient entre 200 000 et 300 000 ariary, en ce moment. La cueillette est également bonne. Cette situation est bénéfique à la population locale», affirme t-il.

Malgré cet optimisme des autorités locales, les points de vue divergent au niveau des opérateurs. D’un côté, les opérateurs locaux envisagent d’exporter le double de la production de 2014. « L’année dernière, 740 519 kilos de vanille ont quitté le port d’Antalaha », communique Rija Mampia­nina Randriambelo, receveur des douanes. L’exporta­tion de vanille constitue d’ailleurs les 90% des activités de ce port de cabotage.

De l’autre côté, des sociétés membres de la plateforme ont des craintes sur la quantité des produits. Ils ont constaté une baisse de la floraison qui pourrait affecter la production.

Actuellement, on compte neuf opérateurs formels de vanille dans la région de Sava. Ce nombre pourrait néanmoins être révisé à la hausse face à la création des nouvelles sociétés par de présumés opérateurs de bois de rose. Ces derniers investissent beaucoup dans l’agriculture en ce moment, notamment les produits d’exportation comme la vanille, le girofle, le concombre de mer et le café.

Les opérateurs de la région d’Analanjirofo se mobilisent aussi pour organiser les expéditions. Depuis hier, un atelier de travail se tient au cercle chinois malgache à Maroantsetra. Tous les acteurs concernés sont présents, à savoir les paysans, les conditionneurs, les collecteurs, les exportateurs, les forces de l’ordre, et les autorités administratives dirigées par le chef de région d’Analanjirofo, Malo Benoit.

Comme à l’accoutumée, la campagne nationale de vanille sera bientôt lancée, soit durant le mois de juin ou juillet. Aucune date n’est encore publiée par le ministère de tutelle, le ministère du commerce, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle varie selon les zones de production.

http://www.lexpressmada.com

Publié dans Economie

Commenter cet article