Soupe acidulée et pimentée aux brèdes mourongue

Publié le par Alain GYRE

Soupe acidulée et pimentée aux brèdes mourongue

Soupe acidulée et pimentée aux brèdes mourongue

Ingrédients :

1 l (4 tasses) de bouillon de poulet et à la citronnelle (ou bouillon de légumes aromatisé à la citronnelle)

2 c. à café de sauce de poisson (ou nuoc-mâm)

1 c. à soupe de tamarin en pâte, sans noyaux (~25g)

2 c. à soupe d’eau bouillante

1 grosse tomate ou 2 petites (~200g) (facultatif)

75g à100g de brèdes mourongue selon le goût et l’épaisseur de soupe désirés.

3 piments oiseau, ou plus selon votre goût (facultatif)

Préparation :

  • Nettoyer la tomate et la détailler en 8 à 10 « quartiers ».
  • Laver, épépiner les piments sans oublier d’enlever la membrane blanche sur laquelle se trouvent les graines.
  • Les couper en biseau en tronçons de la taille souhaitée.
  • Délayer le tamarin dans l’eau bouillante ; comme cette pâte est plutôt compacte et collante, j’utilise mortier et pilon pour la détendre plus facilement et bien amalgamer le mélange.
  • Passer au chinois de façon à obtenir une pâte lisse, plus facile à incorporer, en éliminant les morceaux de peau impossibles à réduire en pâte.
  • Amener le bouillon à frémissement (en comptant 500 ml par portion) à feu moyen-vif.
  • Assaisonner avec la sauce de poisson, puis ajouter les brèdes préparées.
  • Mélanger rapidement, baisser un peu le feu et cuire 5-10 min.
  • Une fois les feuilles ramollies et devenues plus foncées, ajouter les morceaux de poulet et de tomate.
  • Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la viande soit réchauffée et la tomate plus tendre (2-3 min). Si vous utilisez des brèdes surgelées, qui sont plus rapidement affectées par la cuisson, ajoutez-les au même moment que le poulet et la tomate.
  • Incorporer la pâte de tamarin en remuant bien, de façon à ce qu’elle soit uniformément répartie dans le bouillon.
  • Ajouter les piments et sortir du feu aussitôt.
  • Répartir dans des bols et servir bien chaud !

Alain Brecqueville

Rêver Madagascar

Publié dans Cuisine Malagasy, Soupes

Commenter cet article