836 tortues interceptées à Tuléar

Publié le par Alain GYRE

836 tortues interceptées à Tuléar

LINFO.RE – créé le 9.07.2015

836 tortues interceptées à Tuléar

image: http://cdn.antenne.re/linfo/local/cache-gd2/207d198f22b51c2caef5571e8ab23e7a.jpg

Un réseau de braconnage a été démantelé dans l’aire protégée d’Itampolo, près de Tuléar. Cinq individus ont été interceptés avec dix sacs remplis de bébés tortues !

Les cinq individus ont été interceptés par des éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie alors qu’ils allaient prendre la fuite, raconte le quotidien L’Express de Madagascar. C’était en plein jour, dans l’aire protégée d’Itampolo, avant-hier, près de Tuléar, au sud-ouest de Madagascar.

Les braconniers se sont fait remarquer par des villageois qui ont averti le président d’une ONG œuvrant pour la défense de l’environnement. Celui-ci a à son tour alerté les forces de gendarmerie. Les malfaiteurs avaient pris le large le long d’une plage déserte, lorsqu’ils sont tombés nez-à-nez avec les gendarmes.

Trois des braconniers ont réussi à s’enfuir, tandis que deux autres ont été cernés. Les fuyards ont abandonné leur butin. Ceux qui ont été arrêtés ont été conduits à la brigade territoriale de la gendarmerie où ils ont été enquêtés.

En ouvrant les sacs, les gendarmes ont découvert 836 tortues qui ont été remis aux bons soins du responsable du parc national d’Itampolo. Aux dernières nouvelles, ces animaux ont été relâchés dans leur habitat naturel. Les deux individus appréhendés ont été placés en garde à vue.

Les malfaiteurs sont des habitants de la ville de Saint-Augustin. Ils s’étaient déjà retrouvés mouillés dans ce même genre d’affaire. Ces braconniers travaillaient avec des trafiquants qui achètent par unité ces bébés tortues. Celles-ci seraient ensuite acheminées à Antananarivo pour être ensuite expédiées en contrebande à l’étranger.

En savoir plus sur http://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/672904-madagascar-836-tortues-interceptees-a-tulear#32H16KZEGspMp7JT.99

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article