Concert – L’a capella fait un carton 13.07.2015

Publié le par Alain GYRE

Concert – L’a capella fait un carton

13.07.2015

Concert – L’a capella fait un carton  13.07.2015

Un événement ponctuel depuis six ans maintenant. Le « Team Kalo A Capella » a honoré à l’IFM le talent de ces artistes, dont la voix est l’instrument musical par excellence.

Grave, aigue, voire même sensuelle, chaque voix est spécifique à tout individu et se différencie les unes des autres. La voix, les artistes participants à la sixième édition du « Team Kalo A Capella » ont en fait une œuvre d’art à part entière. Savoir chanter est une chose, mais chanter en a capella, autrement dit exprimer la musique à travers la voix uniquement, en est une autre. C’est ainsi que tour à tour, plus d’une dizaine de groupes et d’artistes « human beatbox », les boites à rythmes humaines, ont fait étalage avec brio de leur savoir-faire et de leur maîtrise de la voix, ce 11 juillet après-midi à l’Institut français de Madagascar.

Toubih Ranja de la Teamzik Studios, organisateur de l’événement, confie « Au fil des ans, on est de plus en plus satisfait de l’intérêt que le public porte pour le chant a capella. Cela nous pousse à élargir encore plus ce mini-festival et à valoriser le talent de nos artistes, ainsi que de perpétuer cette magie du chant a capella auprès du public sur scène ». C’est ainsi que débutent dans la bonne humeur, presque en fanfare, les festivités de ce « Team Kalo A Capella », vers 15h. Dans une salle comble et tamisée, avec l’artiste Zo Bloum en guise de maitre de cérémonie à la fois drôle et jovial, le public se laisse embarquer pour ce qui sera un instant magique, où la voix à elle seule a suffi pour éblouir les oreilles des centaines de mélomanes venus assister au spectacle.

Chanteurs à voix

Avec exactement sept groupes à l’affiche, le public n’a pas été au bout de ses surprises tout au long du spectacle. Ainsi, c’est le groupe Feo mené par le « beatboxer» Dô be qui ouvre le bal avec, entre autres, son interprétation modernisée et rythmée de « Takariva kely » de Justin Rajoro, et de la chanson « Mba tahio » de Joseph d’Af. Suivi par le groupe Vilon’Androy et ses chansons typiques du Sud en « Beko » a capella qui a séduit le public. S’en sont suivis, plusieurs groupes comme Melikanto et Quartet Junior qui ont laissé la part belle au Gospel. Les groupes « La chorale » et « Telo sy Telo » ont, quant à eux, amplement conquis le public ce jour. Le premier, composé d’une quinzaine de jeunes, majoritairement des filles aux voix enchanteresses, a émerveillé l’auditoire grâce à leur interprétation a capella de la chanson « Bakomanga» de Ramafadrahona. Mais surtout, ses interprétations des plus mythiques chansons de Disney, de « L’histoire de la vie » du Roi Lion à « La chanson de la pluie » de Bambi.

Le second groupe, « Telo sy Telo » qui n’est plus à présenter sur la scène de la musique vocale, a chanté en exclusivité ses nouvelles compositions inédites. Ceci dit, son interprétation en chanson des petites annonces de toutes les chaines radiophoniques de la capitale, à la fois taquine et amusante a fait tilt. De leur côté les « beatboxer » ont également ravi le public, à l’image de Tsiry Kely Panda et ses camarades de Basy Gasy, de même que Ash, Gasy Iam et Dô be qui ont fait vibrer la salle à la seule force de leur voix. Une sixième édition réussie donc, « Team Kalo A Capella » promet d’être encore plus garnie dans les éditions à venir, selon ses organisateurs.

Andry Patrick Rakotondrazaka

http://www.lexpressmada.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article