Dix-huit morts dans l’effondrement d’une maison traditionnelle à Ambatofinandrahana

Publié le par Alain GYRE

Dix-huit morts dans l’effondrement d’une maison traditionnelle à Ambatofinandrahana

LINFO.RE – créé le 28.07.2015

Dix-huit morts dans l’effondrement d’une maison traditionnelle à Ambatofinandrahana

image: http://cdn.antenne.re/linfo/IMG/jpg/maison_traditionnelle.jpg

18 personnes, issues d’une même grande famille ont trouvé la mort dans le moyen Sud de Madagascar, à cause de l’effondrement de la maison traditionnelle à deux étages où elle a organisé un bal pour célébrer la cérémonie d’exhumation de leurs ancêtres.

Alors qu’elle s’est réunie au départ pour un événement heureux ayant trait à la culture malgache, au final, cette famille a passé le pire moment de leur vie. La rencontre s’est soldée sur une profonde tristesse, certainement, plus douloureuse que jamais. A Lavarano, district d’Ambatofinandrahana, dans la région Amoron’i Mania, dans le moyen sud de Madagascar, le bal que la famille a organisé dans le cadre d’une pratique traditionnelle malgache, l’exhumation (famadihana), a viré en une véritable hécatombe. La maison où s’est déroulée cette fête familiale s’est effondrée et a causé la mort de 18 personnes, et la blessure de huit autres.

Le drame s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi de la semaine dernière. Pour cause : la vétusté de la maison traditionnelle à deux étages qui a accueilli la célébration. "Les deux étages et le rez-de-chaussée étaient bondés de monde. C’était le plancher du deuxième étage qui s’est effondré en premier. Pris au dépourvu, la plupart des invités ont été coincés à l’intérieur", rapporte une source auprès de la gendarmerie.

Les opérations de sauvetage menées par les riverains auraient été difficiles à cause du manque de moyens adéquats face à un tel drame. Les recherches des corps coincés dans les décombres ont duré toute une nuit et pendant toute la journée de vendredi. Certaines de ces victimes sont venues de loin. Les premiers bilans de l’accident faisaient état de 17 morts, mais l’une des personnes blessées avait succombé à ses blessures, malgré les soins qu’on lui prodiguait.

http://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article