Investisseurs & Partenaires entre au capital du malgache Scrimad qui exporte des litchis

Publié le par Alain GYRE

Investisseurs & Partenaires entre au capital du malgache Scrimad qui exporte des litchis

Publié par : Boubakar Nguema Date: 22 juillet 2015

Investisseurs & Partenaires entre au capital du malgache Scrimad qui exporte des litchis

Ce changement est intéressant et inquiétant. Il montre l’intérêt des entreprises de Private Equity pour les sociétés locales. De nombreuses entreprises font des prétendus partenariats avec des sociétés locales qui sont spécialisé dans les ressources du pays. Toute entrée de capital implique une réduction dans l’indépendance et le contrôle de l’entreprise ciblée. Et étant donné que le litchi est l’une des principales ressources exportées à l’international, il est logique que des entreprises internationales commencent à débarquer. Malgré de prétendues annonces pour promouvoir le développement, cela reste une tentative de contrôle qui sera néfaste sur le long terme.

(Agence Ecofin) – La firme de private equity Investisseurs & Partenaires (I&P) a annoncé son entrée dans le tour de table de la Société de commerce, de représentation et d’investissement de Madagascar (Scrimad), spécialisée dans l’exportation de litchi. Il s’agit du troisième investissement du fonds I&PAfrique Entrepreneurs à Madagascar, après la société spécialisée dans l’aquaculture IOT et l’institution de mircofinance ACEP Madagascar.

Créée en 1993 et dirigée par Simon Rakotondrahova, Scrimad est une société malgache spécialisée dans la collecte, le traitement et l’exportation de litchi.Le partenariat avec I&P permettra à l’entreprise de diversifier ses activités et d’apporter des revenus stables aux organisations paysannes partenaires.

Scrimad est également une entreprise associée à «Ethiquable », une société coopérative française spécialisée dans l’agriculture biologique et le commerce équitable, dont l’activité consiste à accompagner les organisations paysannes dans la production de matières premières agricoles.

Créée en 2002 par Jean-Michel Severino, ex-directeur général de l’Agence française de développement (AFD), I&P a pour ambition de contribuer à l’émergence d’un secteur privé dynamique et pérenne en Afrique.La firme, qui compte six bureaux en Afrique (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Madagascar et Sénégal) a déjà investi dans plus de 50 entreprises situées dans 15 pays africains différents. En résultent plus de 2600 emplois créés ou sauvegardés, et des taux annuels de croissance de 24% en moyenne pour les entreprises du portefeuille.

http://actualite.housseniawriting.com/

Publié dans Economie

Commenter cet article