Les crèmes solaires nocives pour les coraux ! Une seconde étude le confirme

Publié le par Alain GYRE

Les crèmes solaires nocives pour les coraux ! Une seconde étude le confirme

Par Fabrice Floch

Publié le 13/07/2015

Deux études réalisées sur l’île de La Réunion prouveraient la nocivité des crèmes solaires pour la barrière corallienne. 4 à 6 000 tonnes des composants chimiques étalés sur les peaux bronzées restent dans l’eau de mer.

Les crèmes solaires nocives pour les coraux ! Une seconde étude le confirme

© AllTheContent / Toby Hudson / Wiki Commons

La Réunion est un laboratoire à ciel ouvert. Deux organisations écologistes étaient sur l’île ces derniers mois pour étudier l’impact des crèmes solaires sur les coraux.

Selon le site Blue-Win, Nicolas Imbert, directeur de Green Cross France et Territoires affirme que ces onguents renferment des particules néfastes pour l’environnement : « On y trouve des noyaux aromatiques, comme le benzophénone 2, chimiquement intrusif pour le corail et mauvais pour la santé ». Une conclusion identique à celle des chercheurs de l’Avarm (Agence pour la Recherche et la Valorisation Marine basée à Sainte-Clotilde). Une étude qui a été publiée au mois de Février 2015.

Un quart de la crème, servant d'écran protecteur étalée sur la peau, reste dans l’eau, soit de 4 à 6000 tonnes par an sur la planète.

Une quantité pas si négligeable selon les experts, car les coraux sont très sensibles à cette agression.

Quatre solutions contre les crèmes

Selon les associations écologistes qui planchent sur le problème quatre solutions peuvent être mises en œuvre rapidement. L’Europe peut suivre l’exemple Mexicain où il est interdit de se baigner avec la peau badigeonnée de crème.

Individuellement, il est facile de se rendre à la plage aux heures où le soleil est plus supportable et moins agressif. Si, malgré tout, vous décidez de profiter de vos vacances, les pieds sur le sable ou dans l’eau, couvrez-vous. Les vêtements sont le meilleur rempart contre les UV.

Enfin, si vous voulez lézarder au soleil, deux entreprises, une française et l’autre allemande, commercialisent une protection, composée d’huiles végétales, très efficace contre les UV. Ce produit coûte un peu plus cher, mais à terme, si la production augmente, le prix devrait baisser.

http://reunion.la1ere.fr/

Publié dans Environnement

Commenter cet article