Les reliques de Sainte Thérèse et ses parents accueillies

Publié le par Alain GYRE

Les reliques de Sainte Thérèse et ses parents accueillies

Le Premier ministre Jean Ravelonarivo et son épouse ont participé à l’accueil triomphal des reliques de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de ses parents.

04.07.2015

Les reliques de Sainte Thérèse et ses parents accueillies

Les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de ses parents sont en visite dans la Grande île. Autorités, religieux et fidèles catholiques en tirent de l’espoir.

Elle est revenue, mais pas seule comme en 2003. Cette fois, elle a amené ses parents. C’est cette phrase qui est sortie de la bouche des fervents catholiques venus en masse à l’aéroport d’Ivato, hier, pour accueillir les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de ses parents, les Bienheureux Zélie Guérin et Louis Martin.

Applaudissements et cantiques, des roses à la main comme la Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, les fidèles ont loué l’arrivée des reliques, annoncée à 11h30. Après une heure de procédures d’arrivée, les autorités dirigées par le Premier ministre, le général Jean Ravelonarivo et son épouse les ont reçues dans le salon d’honneur.

Les croyants estiment que cette visite des reliques est un signe d’espoir de paix, de stabilité et surtout de guérison pour tout un chacun et pour la nation. C’est le cas pour Jean-Baptiste Rajao­safara, un père de famille originaire de Miarinarivo qui attend un miracle pour son enfant malade.

«La famille de Sainte-Thérése de l’Enfant-Jésus est une famille modèle, pleine d’amour et d’espoir. Elle a aidé de nombreuses familles et je prie pour qu’elle guérisse mon enfant en instabilité psychiatrique. Depuis quatre ans, je dépense soixante mille ariary par mois pour son traitement à l’Institut d’Hygiène Sociale, et je n’en peux plus. L’arrivée des reliques de la petite Thérèse est une bénédiction pour moi et mon enfant, car en 2003, la Sainte a déjà fait des miracles dans le pays», note-t-il.

Il n’est pas le seul à y croire. Le chef du gouvernement également. «…Je crois que la venue des reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de ses parents va apporter la réconciliation, la stabilité et l’amour véritable dans le pays…», a-t-il dit dans son allocution. Un propos partagé par l’Arc­he­vêque d’Antananarivo, Odon Marie Arsène Razana­kolona, reconnaissant envers l’État pour sa contribution dans la préparation de cette visite des reliques.

Celles-ci n’ont pu effectuer qu’une courte visite à Ivato, car, elles devaient se rendre à Antsiranana quel­ques heures après leur arrivée. Les reliques sont prévues visiter toutes les diocèses du pays depuis le Nord. Les Tananariviens sont privilégiés car les reliques passeront trois fois dans la capitale, le 18 août, les 11 et 21 septembre, soit avant et après la Journée Mondiale de la Jeunesse (JMJ), célébrée à Fianarantsoa du 15 au 20 septembre.

En savoir plus sur Michella Raharisoa

Michella Raharisoa

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/les-reliques-de-sainte-therese-et-ses-parents-accueillies-37539/

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article