Orchidée : La belle de la forêt

Publié le par Alain GYRE

Orchidée : La belle de la forêt

3 juillet 2015 - Nature

L’insularité de Madagascar a engendré une profusion d’espèces animales et végétales. L’une d’entre elles est l’orchidée. Sur un ensemble de 20 000 espèces réparties dans le monde, 1 000 sont recensées dans la Grande Ile et 85 % de ces espèces sont endémiques.

Orchidée : La belle de la forêt

Angraecum longicalcar

Orchidée : La belle de la forêt

Angraecum sesquipedale avec son pollinisateur, un papillon sphynx.

L’orchidée, avec sa beauté légendaire, est une fleur élégante et frêle. Hôte de nos forêts naturelles depuis des millénaires, elle se décline en plante herbacée, terrestre ou épiphyte (poussant sur d’autres plantes), occupant aussi bien les arbres que les rochers ou l’humus. Ses caractéristiques résident dans ses fleurs : la présence de deux pétales supérieurs identiques et un autre inférieur modifié (ou labelle) présentant un aspect assez différent pour chaque espèce, contribue ainsi à son identification.

Justement, ce pétale, la partie la plus étonnante de la fleur et aussi véritable terrain d’atterrissage du pollinisateur, se distingue par sa forme, sa coloration et sa taille.

Beaucoup d’orchidées sauvages embaument leurs alentours avec des parfums légers mais agréables. Angraecum longicalcar, espèce endémique de Madagascar, n’émet sa fragrance qu’une fois la nuit tombée. Mais d’autres espèces font aussi la renommée de notre île comme l’étoile de Madagascar, Angraecum sesquipedale (Thouars), originaire des forêts côtières de l’Est, caractérisée par la présence de fleurs avec un grand éperon nectaire de 25 à 30 cm de long et dont la base est remplie de nectar. Ou encore la vanille, Vanilla planifolia , ingrédient incontournable de la pâtisserie mondiale, qui rend Madagascar célèbre, est de la famille des Orchidées. Elle a été introduite chez nous et est cultivée principalement dans le nord et l’est de l’île. Toutefois, Madagascar héberge huit espèces de vanilles sauvages, dont sept endémiques et une, Vanilla humbotii, partagée avec les Comores.

Certaines orchidées sont devenues extrêmement rares comme l’orchidée noire Cymbidiella falcigera ou encore la fascinante Eulophiella roempleriana caractérisée par sa magnifique corole rose fushia, qui constituent dorénavant les espèces emblématiques de Madagascar.

Les orchidées entretiennent des relations stratégiques et symbiotiques avec certaines espèces animales comme les papillons, oiseaux, fourmis, mais aussi avec d’autres espèces végétales. Certaines orchidées sécrètent une phéromone irrésistible pour attirer les fourmis. L’étoile de Madagascar produit pour sa part un nectar dont raffole une espèce de papillon nocturne doté d’une très longue trompe. Tous les moyens sont bons pour séduire les pollinisateurs. Une véritable chaîne alimentaire s’établit sur certaines espèces. L’odeur forte de l’orchidée Bulbophyllum occlusum appâte les mouches dont se nourrissent les araignées et qui, à leur tour, attirent le colibri pollinisateur. Et la boucle est bouclée !

La ruée des botanistes du monde entier pour compléter leurs collections d’orchidées et l’exploitation économique locale de la forêt primaire ont contribué à fragiliser l’habitat naturel des ces espèces végétales. C’est ainsi que toutes les espèces d’orchidées de Madagascar sont inscrites dans les annexes de la Cites (Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction). Car si l’on continue à dépouiller nos forêts naturelles de leurs « pièces maîtresses », nous parlerons des orchidées, mais cette fois au passé.

Orchidée : La belle de la forêt

Cymbidiella falcigera, l’orchidée noire.

Orchidée : La belle de la forêt

Cymbidiella falcigera, l’orchidée noire. La vanille est de la famille des orchidées (ici, tri des gousses).

#HansRajaonera

Missouri Botanical Garden

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Flore

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article