Piments farcis au poulet

Publié le par Alain GYRE

Piments farcis au poulet

Piments farcis au poulet

Quantités : pour 6 personnes

Ingrédients :

500g de gros piments ou de piments corne de bœuf

400g de poulet haché finement

1/2 botte d’oignons verts ciselés ou ciboule

2 c. à soupe de fécule/poudre de manioc (disponible en magasin exotique)

1/4 de c. à café de Vet-sin (glutamate)

3 c. à soupe de sauce soja

sel & poivre

125g de farine

1 sachet de levure

10 cl d’eau

Huile de friture

Préparation :

  • Laver les piments et les égoutter.
  • Faire une taille dans le sens de la longueur et ouvrir le piment.
  • Enlever les graines si vous n’aimez pas le piquant, ou les laisser si vous aimez quand ça arrache.
  • Garder la queue des piments, très important, car c’est par là qu’on les tient pour les déguster.
  • Les réserver.
  • Mélanger la viande de poulet hachée avec la moitié des oignons verts, la poudre de manioc, le vet-sin, la sauce de soja.
  • Saler légèrement et poivrer.
  • Réserver.
  • Préparation de la pâte à beignets.
  • Dans un bol, mélanger la farine, la levure, le sel et le poivre.
  • Additionner le tout d’eau en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte à beignet plutôt épaisse que liquide.
  • Ajouter un petit peu d’eau supplémentaire, si nécessaire.
  • Mettre à chauffer un bain d’huile.
  • Garnir tous les piments de farce.
  • Les tremper un par un dans la pâte à beignets.
  • Les mettre à frire dans un bain d’huile de tournesol bien chaud, mais non fumante.
  • Laisser cuire jusqu’à ce que les piments aient une belle coloration dorée.
  • Les mettre à égoutter quelques minutes sur du papier absorbant.

Servir aussitôt!

Idéal en apéritif!

Les piments farcis, un amuse-bouche incontournable, on en trouve à Madagascar, partout à la Réunion, sur les marchés, dans les snack-bars, farcis avec de la viande hachée, de la chair à saucisse ou du poisson.

Le piment (les malgaches adorent) dans tous ses états).

Lorsque nous mangeons un piment "fort", la sensation de brûlure est due à la molécule de capsaïcine. Dans la nature, cette molécule est un moyen de défense contre les prédateurs du piment. La capsaïcine appartient à la famille des capsaïcinoïdes.

Alain Brecqueville

Rêver Madagasca

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article