Conte: Lova la zazavavindrano

Publié le par Alain GYRE

Lova la zazavavindrano

Crocodile Madagascar

Crocodile Madagascar

Une très jolie Zazavavindrano (sirène) qu’on appelait Lova vivait dans la mer. Ses amis les crocodiles la protégeaient du danger. Elle sortait parfois mais ne pouvait pas vivre longtemps hors de l’eau.

Le roi de la tribu malgache la vit et en tomba amoureux. Il ordonna à ses gardes de tuer tous les crocodiles et de ramener la sirène au palais.

Tous les crocodiles furent tués. Les soldats pensèrent alors pouvoir capturer la sirène. Mais Lova ne craignait rien. Il restait l’Immense, un énorme crocodile pour la protéger.

Dès qu’elle lui en donna l’ordre, celui-ci ouvrit sa gueule.

Effrayés, tous les soldats prirent la fuite. Tout essoufflés, ils annoncèrent leur échec au roi.

Furieux le roi cria : « Vous êtes des incapables ! J’offrirai un sac d’or à celui qui vaincra l’énorme crocodile et me ramènera Lova ».

Bora, un garçon malin, accepta le défi. Bora captura un hérisson. Ainsi armé, il partit bravement sur la plage affronter l’Immense, l’énorme crocodile qui protégeait Lova.

Il s’approcha sans peur de Lova. « Un pas de plus et l’Immense te brisera les os ! », lui cria la sirène. Mais il ne l’écouta pas et continua.

L’Immense ouvrit grand sa gueule pour l’avaler mais Bora lui jeta le hérisson au fond de la gorge. Le pauvre crocodile avait la gorge en feu. Il s’enfuit au fond de la mer en pleurant.

Bora avait gagné. ! Il s’empara de Lova. Il l’emmena cependant au village où il fut accueilli en héros.

Soudain, Lova tomba sur le sol, évanouie.

Surpris, Bora en oublia son sac d’or.

Tout confus, il décida de la ramener à la mer. Il prit Lova dans ses bras et repartit vers la plage, poursuivi par les gardes du roi. Leurs lances lui sifflaient aux oreilles mais il leur échappa sans aucune égratignure.

Fou de rage, le roi ordonna à ses gardes d’arrêter toute la famille de Bora.

Sans pitié, elle fut jetée à la mer, où vivaient de méchants crocodiles.

Au même moment, Bora plongea Lova dans la mer.

Aussitôt, la sirène ouvrit les yeux et respira, heureuse de retrouver l’Immense, l’énorme crocodile venu l’accueillir.

Bora se cachait. Il était triste sans Lova et sans sa famille jetée aux crocodiles parce qu’il avait trahi le roi.

Assis sur la plage, il pleurait.

Lova s’approcha et le consola. « Ne pleure pas, dit-elle. Tu m’as sauvé la vie, alors, j’ai sauvé ta famille en l’enlevant aux crocodiles.

Et si tu m’épouses, ils ne mangeront jamais nos enfants.

C’est ainsi que Lova et Bora se marièrent et que leurs familles vécurent toujours heureuses au bord de la mer...au pays de Madagascar…

Collection ONG Bel Avenir, conte 4 http://ongbelavenir.org

Publié le 3 août 2015 par Jao Malaza

Lemurie

Publié dans Contes, Contes sur la toile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article