Infrastructures routières: Pourquoi les bailleurs se précipitent sur la RN5 ?

Publié le par Alain GYRE

Infrastructures routières: Pourquoi les bailleurs se précipitent sur la RN5 ?

Publié le samedi 15 août 2015

Infrastructures routières: Pourquoi les bailleurs se précipitent sur la RN5 ?

Des travaux de construction de dix-huit (18) dalots sur la route RNS5 entre Mananara Nord et Maroantsetra, sont en cours de réalisation.

Ils devaient être effectués selon une approche favorisant une forte mobilisation de la main d'œuvre, dans la région d'Analanjirofo.

Plus, et d’après les informations publiées dans EuropeAid/136-523/DD/WKS/MG, il est détaillé que la Délégation de l'Union européenne à Madagascar envisage d’attribuer un marché de travaux pour la construction de dix-huit (18) dalots sur la route nationale secondaire RNS5 entre Mananara Nord et Maroantsetra, selon une approche favorisant une forte mobilisation de la main d'œuvre, dans la région d'Analanjirofo, financé par le programme de Soutien aux populations rurales par l'aménagement de la route nationale temporaire n°12A (RNT12A) et la route nationale secondaire n°5 (RNS5) et des pistes rurales connexes, en approche HIMO (Haute intensité de main d'œuvre), du FED.

Par ailleurs, la loi n°2015-019 autorise la ratification de l’Accord de Prêt relatif au financement du Projet d’Aménagement et d’Asphaltage de la Route Nationale N°5 (RN5) Soanierana Ivongo- Mananara Nord conclu le 20 novembre 2014 entre la République de Madagascar et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement.

Dans ce cadre, l’exposé des motifs dispose que suite à la requête du Gouvernement malagasy, le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement lui a octroyé un Prêt d’un montant de CENT DIX MILLIONS CENT QUATRE VINGT DIX MILLE EMIRATES DIRHAMS (110 190 000 AED), équivalent à TRENTE MILLIONS DE DOLLARS AMERICAINS (30 000 000 USD), soit environ SOIXANTE DIX HUIT MILLIARDS TROIS CENT QUINZE MILLIONS TROIS CENT MILLE ARIARY (78 315 300 000 MGA), pour le financement du Projet d’Aménagement et d’Asphaltage de la Route Nationale N°5 (RN5) Soanierana Ivongo- Mananara Nord.

L’objectif est de contribuer à la croissance économique au niveau national en réduisant le coût de transport des personnes et des biens et d'appuyer le secteur agricole , de concourir à la croissance économique au niveau régional en assurant la continuité de transport durant toute l'année, en appuyant le secteur investissement dans la région, en promouvant le tourisme et en facilitant l'accès aux services de santé et sociaux qui contribuent à la réduction de l'enclavement des zones rurales.

Quant aux composantes du projet, il consiste à des travaux de génie civil pour la construction de 117 km de route y compris le drainage, les exigences de sécurité, la construction de sept ponts, et les travaux associés ; ainsi que des services de Consultants ; et la prise en compte des imprévus.

En ce qui concerne les conditions financières, la même loi stipule que le montant total est de 110 190 000 AED équivalent à 30 000 000 USD, soit environ 78 315 300 000 MGA, dont : durée totale de remboursement : 20 ans dont 5 ans de différé ; Taux d’intérêt : 1,5 % sur le montant du Prêt retiré et non encore remboursé. ; Commission de service : 0,5 % sur le montant du Prêt retiré et non encore remboursé ; et Commission d’engagement : 0,5 % sur le montant du Prêt non encore décaissé.

L’agence d’exécution est l’Autorité Routière de Madagascar. ARM. Et la date de clôture est prévue au 31 décembre 2017.

http://www.lagazette-dgi.com/

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article