Filière litchi – Une bonne saison s’annonce

Publié le par Alain GYRE

Filière litchi – Une bonne saison s’annonce

30.09.2015

Filière litchi – Une bonne saison s’annonce

Les opérateurs en litchi s’attendent à une bonne récolte pour cette année. Une légère hausse des exportations est à prévoir.

Une saison pleine d’espoir. La situation actuelle annonce une bonne production de litchi, car la floraison est bonne selon l’explication de Mamy Randriatovo, un exportateur de litchi à Toamasina, joint au téléphone hier. La floraison a commencé en mi-août. Les mesures nécessaires, comme la lutte contre la varroa qui nuit aux abeilles et ralentit la pollinisation, pour assurer la bonne production lors de cette campagne, ont été prises.

Le compte rendu du point de prospection de floraison par le Centre technique d’horticulture de Tamatave (CTHT) au mois d’août prévoit une floraison précoce, comme les deux dernières années, pour la campagne 2015-2016. L’étude de la phénologie des litchis est effectuée par ce centre, en vue de suivre le déroulement de la fructification des fruits. Ce travail, réalisé dans les principales zones de collecte pour l’exportation, permet d’apprécier la qualité et la quantité de produc­tion et de fournir des informations en vue de définir la période de collecte. Le technicien au sein du CTHT continue l’analyse de la floraison.

Principalement européen

La campagne de litchi débutera au mois de novembre. La quantité de litchi à exporter n’est pas encore déterminée, car il faut attendre la pluie pour bien assurer la maturité des fruits à temps. « Nous espérons une hausse de production pour cette année, même si elle sera infime. Pourtant, c’est la demande qui déterminera le volume de production. La qualité des fruits doit relativement bien répondre aux normes requises par les exportateurs. L’Europe reste la destination principale de litchi pour Madagascar. Le marché de Noël représente la plus grande part de marché pour le litchi, donc le produit doit arriver en Europe avant Noël. Le transport maritime vers l’Europe nécessite environ trois à quatre semaines selon les circonstances », ajoute l’opérateur.

Il a souligné que l’intérêt pour le produit fléchit après les fêtes, mais reste toutefois correct et nettement supérieur à celui enregistré pour d’autres produits tels que les fruits tempérés de contre saison (pêches, cerises etc). « Les prix proposés dans de nombreux supermarchés demeurent attractifs par rapport aux produits concurrents», affirme Mamy Randriatovo. En moyenne, la production malgache de litchi oscille entre 100 000 et 120 000 tonnes par an. Le volume d’exportation a connu une hausse, en 2012-2013 Madagascar a exporté près de 17 500 tonnes. Ce volume est passé à 18 000 tonnes durant la campagne de 2013-2014, et a chuté à 17 000 tonnes lors de la campagne de 2014-2015.

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Economie, Litchi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article