Madagascar : une nouvelle compagnie aérienne

Publié le par Alain GYRE

Madagascar : une nouvelle compagnie aérienne

LINFO.RE – créé le 12.10.2015

Madagascar : une nouvelle compagnie aérienne

Le ciel de Madagascar vient de s’étoffer d’une nouvelle compagnie aérienne. Madagasikara Airways vient d’y déployer ses ailes.

L’État enlève le monopole du vol intérieur à Air Madagascar. Madagasikara Airways vient de recevoir ses autorisations auprès des différents responsables du transport aérien. Cette nouvelle compagnie va lancer des vols domestiques réguliers à partir du 26 octobre.

Madagasikara Airways va exploiter un appareil de type Embraer 120 de 30 places. Ses premières dessertes seront les villes de Toamasina et de Sainte-Marie, sur la côte est de la Grande île. "Le marché existe, notamment avec les problèmes rencontrés par Air Madagascar. La fiabilité et l’adaptabilité de l’appareil utilisé constitue la clé de la réussite de cette entreprise", explique un familier du monde aéronautique malgache.

Pour s’imposer, Madagasikara Airways devra faire oublier les pannes, les retards et les annulations de vols fréquents, lacunes d’Air Madagascar. Il faudra également qu’elle arrive à gagner la confiance des usagers au niveau de la sécurité. Car sur ce point Air Madagascar reste une référence.

D’après un technicien contacté, l’Embraer 120 pourrait être assez adapté aux réalités locales. "C’est avion qui rassemble aux HS qui étaient déjà utilisés à Madagascar mais en plus petit. Il peut très bien être adapté au marché local", explique-t-il. Une compagnie mahoraise assure déjà une liaison entre les Comores et Mahajanga avec le même type d’appareil. L’aéronef est loué avec un contrat "white lease", c’est-à-dire avec pilotes et maintenance compris.

A ce stade de démarrage la flotte de Madagasikara Airways n’est composée que d’un seul avion. Un effectif qu’il est possible d’augmenter progressivement, après cette période d’essai, confie un responsable de la compagnie.

http://www.linfo.re

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article