Poème: TOI, LA ROSE VIOLENTEE - Anse Etoile

Publié le par Alain GYRE

TOI, LA ROSE VIOLENTEE

 

Toi, rose violentée par les rafales

Tu te courbes bien abattue  

Ecrasée, encrassée, tu t’affales

Tu te sens tellement mise à nue 

 

Toi, rose outragée par la tempête

Tu te plies presque au ras du sol

Souillée, tu peines à relever ta tête

Ta tige te semble de plus en plus molle  

 

Toi, rose blessée par les grêles

Tu t’écroules, criblée par maladresse

Réduite, usée, tu es devenue si frêle

Mais ravagée surtout par ta tristesse 

 

Toi, rose abîmée par les givres

Tu as n’a pu retenir tes pétales

Pillée, tu as perdu le goût de vivre

Pourquoi t’ont-ils fait tant de mal ?

 

Toi, rose ravagée et meurtrie

Ta sève coule encore dans tes veines

Reprends tes rênes, prends le défi   

Relève-toi et garde ta dignité de Reine 

 

Dans le bus vers Rosehill, le 08 Octobre2015

Anse Etoile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article