Hommage – Tsiakoraka et le folk malgache en deuil

Publié le par Alain GYRE

Hommage – Tsiakoraka et le folk malgache en deuil

Hommage – Tsiakoraka et le folk malgache en deuil

DODA TSIAKORAKA

16.11.2015

Parfois, les mots manquent et les sentiments les plus enjoués restent en berne. Cest dans ces instants endeuillés que l’on se rappelle des bons moments. Les moments d’exception, sa famille, ses pairs et le public en ont vécu un bon nombre avec Naharisoa Haja Ratefinanahary dit Doda, l’un des membres fondateurs du groupe Tsiakoraka. Doda nous a quittés hier, après avoir vaillamment livré bataille contre la maladie depuis un certain temps maintenant.

Pas plus tard que le 12 novembre, nombreux ont été ceux qui ont répondu à l’appel de ses proches pour le soutenir dans sa lutte contre sa maladie au Piment Café Behoririka. Un moment particulier où ses compagnons de toujours, entre autres les chanteurs de Iraimbilanja, Ifanihy, Via, Tselonina et ses jeunes héritiers du groupe Fanga, mené par ses fils Jiaary et Njaka Ratefinanahary, ont chanté pour lui. C’est d’ailleurs son benjamin Jaofetra Ratefinanahary qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux.

L’occasion pour ces proches artistes ou simples admirateurs de se rappeler les compositions de l’illustre Doda, de « Masonialina » à « Diaviko mafy » en passant « Namana » et « Ravin-taratasy ». La gaité apportée par Naharisoa Haja Ratefi­nanahary laisse ainsi place à un silence éternel, « Io ilay tamboho fa foana, tsy misy mpitaingina intsony… ». Mais sa musique et ses chansons continueront à résonner à travers le temps. Notamment à travers l’héritage et le talent qu’il a laissés à ses fils.

http://www.lexpressmada.com/

Publié dans Culture, Musique malgache

Commenter cet article