Le culte des ancêtres :

Publié le par Alain GYRE

Le culte des ancêtres :

Le culte des ancêtres :

L'origine complexe du peuple Malgache a créé des coutumes diverses et particulières. En dépit des nombreuses configurations ethniques et des notions de clans, le pays véhicule un même langage et la croyance à la puissance des ancêtres défunts est répandue à travers toute l'île. Bien que la croyance traditionnelle manifeste l'existence d'un seul Dieu, omniprésent et omnipotent portant le nom d'"Andriamanitra" (Le Seigneur Parfumé) ou celui d'"Andriananahary" (Le Seigneur Créateur), c'est plutôt vers les ancêtres divinisés ou "Razana" que se portera son culte.

Le culte des ancêtres est une célébration de la "science de la vie", car les défunts sont porteurs de pouvoir et sont défenseurs de la vie sur terre, matérielle autant que spirituelle. Chaque ancêtre garde son individualité et ses attaches familiales. Son pouvoir est révélé à travers des "ordres sacrés" qui dictent l'organisation politique, culturelle, médicale de la famille ou de la communauté.

La croyance considère que certains sinistres comme les accidents, les maladies sont les conséquences d'un manquement au culte des ancêtres. C'est une justice infligée par ceux-ci pour avoir violé un "fady" (tabou), par exemple. À chaque grande occasion marquant la vie (construction d'une maison ou d'une pirogue, d'un mariage, etc) "Razana" sera consulté, invoqué. Des animaux (poulets, zébus) ou des aliments (rhum, miel, etc.) seront alors offerts en sacrifice ou en libations. Pour citer à quel point cette pratique est ancrée profondément dans toutes les strates sociales ; le vol inaugural d'un Boeing 747 de la compagnie nationale Air Madagascar, a donné lieu à un sacrifice de zébus, afin d'assurer longue vie à l'appareil ainsi qu'à ses passagers.

http://guide.toutmada.com

Publié dans Coutumes

Commenter cet article