Poème: L'ENVOL - Anse Etoile

Publié le par Alain GYRE

L'ENVOL

Je dédie ceci à une grande amie... Elle saura se reconnaître...

 

Cet oiseau qui s'envole me laisse sans voix

Il s'engloutit dans l'horizon sans se retourner

A-t-il laissé sa plume sur moi sans foi ni loi

Pour que mon cœur s'écrase sur ce rocher?

 

Ses ailes qui s'étirent balayent ma vue;

Noyés dans la brume, mes yeux brûlent !

Puis ce grand vide reçoit mes mains nues,

Les a-t-il frôlées par soin ou sans scrupule ?

 

Ses cris de liberté m’arrachent l’espoir

Fermement gardé dans ma tendre coquille

Veut-il donc retourner dans sa tour d’ivoire

Ou juste m’abandonner seule sur cette île ?

 

Sa soif de printemps couvre mon soleil

Il a balayé mes couleurs d’été dans sa volée

Il semblait pourtant adorer ma peau vermeille

Restée encore avide de ses tendres baisers

 

Soit !  Bel  oiseau, prends donc ton envol !

Va aussi loin que le vent puisse t’emporter !

Moi, je conserverai cette plume saisie au vol,

C'est un brin d'avenir, gage d'un prochain été !   

 

Albion, 30 septembre 2013

PARFUM D’OCEAN

Anse Etoile

 

Poème: L'ENVOL - Anse Etoile
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article