Association « Babakoto-France » : Inauguration de la 33e EPP à Antoetra-Zafimaniry

Publié le par Alain GYRE

Association « Babakoto-France » : Inauguration de la 33e EPP à Antoetra-Zafimaniry

Rédaction Midi Madagasikara 17 décembre 2015

Association « Babakoto-France » : Inauguration de la 33e EPP à Antoetra-Zafimaniry

Il existe 33 bâtiments de ce genre, financés par l’association humanitaire Babakoto-France à Antoetra.

Avec plus de 10 ans de présence dans la commune rurale d’Antoetra-Zafimaniry, district d’Ambositra dans la région d’Amoron’i Mania, l’association humanitaire Babakoto-France a beaucoup investi dans cette localité enclavée dans le domaine de l’éducation, de la santé et du bien être social.

Le 20 novembre dernier, les autorités locales conduites par le préfet d’Ambositra, Ravakiniaina Randrianaivo, ont procédé dans le village d’Ankarenana, à l’inauguration de la 33è école primaire publique (EPP), financée par l’association humanitaire Babakoto-France. Ce bâtiment de 4 salles de classe est doté d’un terrain de sport. Désormais, grâce à l’appui de cette association et des habitants, selon le processus participatif, les 33 villages de la commune d’Antoetra disposent chacun de leur EPP construite dans les normes anticycloniques. Si auparavant, ces établissements scolaires construits avec des matériaux rudimentaires étaient à chaque fois ravagés par les cyclones. Toujours à Ankarenana, les autorités locales ont également inauguré l’école catholique financée par l’association Babakoto avec 2 salles de classe. Et dans le village de Faliarivo, cette même association a pris en charge la construction du CEG avec 3 salles de classe.

Fin des financements d’EPP. Comme l’ont souligné Jean Pierre Errot, un des fondateurs de l’association Babakoto-France et la vice-présidente de l’association, les financements pour la construction des écoles s’arrêtent là. Par contre, les travaux d’adduction d’eau de source dans les villages se poursuivent. A ce jour, 7 réseaux d’adduction d’eau sont déjà opérationnels et les travaux continuent. Jean Pierre Errot d’axer son discours sur l’importance de l’entretien de ces bâtiments pour qu’ils puissent durer. Toutes ces réalisations ont été rendues possibles, a conclu Jean Pierre Errot, grâce à la collaboration du maire, des habitants de la commune avec l’appui de l’association Babakoto.

Face à l’ampleur et la diversification des activités de l’association humanitaire Babakoto-France dans la commune rurale d’Antoetra, le préfet d’Ambositra, le maire d’Antoetra, Rakotoniaina Maurice et le chef de la circonscription scolaire, Randriantsoa Gabriel, ont salué l’excellence des relations de partenariat public et privé, et eux de souligner que le modèle d’Antoetra est un exemple concret qui évolue dans une zone enclavée de surcroît.

CHAN-MOUIE Jean Anastase

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Education

Commenter cet article