Fortes pluies jusqu’à dimanche : Menace d’inondation à Tana!

Publié le par Alain GYRE

Fortes pluies jusqu’à dimanche : Menace d’inondation à Tana!

Rédaction Midi Madagasikara 12 janvier 2016

Fortes pluies jusqu’à dimanche : Menace d’inondation à Tana!

Des cases d’habitations inondées mais toujours habitées à Andavamamba.

L’existence de fortes pluies sur tout le pays est confirmée. Ce qui n’épargne pas la capitale, d’où les risques élevés d’inondation.

Hier, vers 15h, le bulletin d’annonce des crues de l’Autorité pour la Protection contre les Inondations de la Plaine d’Antananarivo (APIPA), envoyé par le Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC) a indiqué une menace de danger dans les zones traversées par la rivière Sisaony. Des détails d’explication émanant de cette autorité contre l’inondation montrent qu’ «à l’échelle d’Ampitatafika, le niveau de la Sisaony est de 2,85 m. Le niveau a monté de 0,20 m en 7 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures». Et de continuer que plusieurs communes sont concernées par cette menace d’inondation dans le Grand Tana, à savoir: Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana, Ampangabe. Cette menace est plus forte dans la commune de Belanitra, traversée par la rivière de l’Imamba. D’un point de vue général, à l’heure actuelle, plusieurs hectares de rizières sont déjà inondés dans la plaine d’Antananarivo. Forçant ainsi les riziculteurs à procéder immédiatement à la récolte.

Presque sur toute l’île. La menace d’inondation pèse sur la capitale, surtout si la pluie ne cesse pas. Toutefois, la situation ne semble pas pour autant inquiéter les populations locales et les autorités vu que personne ne prend toujours pas les mesures nécessaires. Alors que la météo confirme l’existence des pluies orageuses «inévitables» presque sur toute l’île, jusqu’à la fin de cette semaine, plus précisément à dimanche prochain, surtout en après-midi. Le danger lié au risque de montée des eaux est donc réel, non seulement pour le Grand Tana, mais également pour les autres régions, comme Atsinanana, Alaotra Mangoro, Vatovavy Fitovinany, etc. La principale cause est le phénomène El Nino, confirme-t-on. Les seuls endroits à faible quantité de pluie sont le Centre-Ouest et le Sud-Ouest du pays.

Risques de noyades. Mais pour en revenir à la capitale, la situation est vraiment à craindre. La forte pluie de la nuit de dimanche dernier a déjà favorisé une montée considérable des eaux usées, en particulier dans les bas-quartiers comme à Ampefiloha Ambodirano, à Andavamamba, à Antohomadinika, à Andravoahangy. Si dans les environs d’Andavamamba, le niveau de l’eau dans les cases d’habitation atteint la hauteur du genou, à Besarety, les eaux usées arrivent à atteindre la hauteur de la hanche des habitants. Les risques de noyades ne sont donc pas à écarter. Sans parler des risques d’épidémies provoquées par les eaux insalubres. Néanmoins, les interventions relatives au curage du canal d’Andriantany effectuées par l’APIPA peuvent réduire les risques d’inondation à Tana. Il reste seulement à savoir qui se chargera de récupérer les tas de déchets laissés tout au long de ce canal?

Arnaud R.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Météo - Madagascar

Commenter cet article