Dounia Forest Lodge : Relance de la destination Masoala

Publié le par Alain GYRE

Dounia Forest Lodge : Relance de la destination Masoala

Redaction Midi Madagasikara 23 février 2016

Dounia Forest Lodge : Relance de la destination Masoala

Cet endroit intéresse les ornithologues et les touristes passionnés d’éco-tourisme.

C’est un endroit paradisiaque avec un taux d’endémicité à plus de 80 % de sa biodiversité. Cependant, son enclavement constitue une des contraintes majeures pour attirer les touristes à cause du très mauvais état de la RN5.

La partie Nord-Est de Madagascar constitue une des destinations phares du pays compte tenu du taux d’endémicité élevé à plus de 80% de sa biodiversité. On y trouve, entre autres, le parc national de Masoala qui est un complexe d’aires protégées de 520ha, et classé parmi les sites de patrimoines naturels mondiaux des forêts de l’Atsinanana. Ce parc regorge de onze espèces de lémuriens, quatre espèces de tortues marines endémiques qui ne se trouvent que dans la baie d’Antongil, 102 espèces d’oiseaux et huit espèces de flore endémiques. Dans cette partie Nord-Est, les touristes peuvent également visiter le parc national de Nosy Mangabe et la réserve tropicale de Farankaraina. Grâce à toutes ces richesses naturelles, Dounia Forest Lodge se met à la relance de la destination Masoala.

Eco-tourisme. En effet, « c’est une destination plutôt à vocation écologique. Ce sont notamment les groupes d’étrangers du troisième âge qui s’intéressent à cet éco-tourisme. Mais ils ont quand même besoin d’une infrastructure d’accueil plus confortable avec une bonne sécurité. Raison pour laquelle, nous avons rejoint le groupe Dounia depuis 2014 afin de créer Dounia Forest Lodge, un établissement hôtelier et de restauration situé à l’orée du Parc National de Masoala, à l’endroit dit Lohatrozona, dans la commune de Maroantsetra, sur la partie nord-est de la région Analanjirofo au cœur de la baie d’Antongil », a expliqué Rado Ramboalimanana, le directeur de cet établissement touristique lors d’une séance d’information avec les Tours Opérateurs hier à l’Hôtel Colbert. Dounia Forest Lodge dispose maintenant de douze bungalows luxueux. Ayant une capacité totale de 48 personnes. « Nous venons également d’acquérir quatre vedettes rapides pour assurer tous les transferts y compris les visites de ces deux parcs nationaux et de la réserve de Farankaraina. A part l’attrait en biodiversité, nous proposons une plongée en apnée au parc marin de Tampolo ainsi que du treckking à pied jusqu’à Antalaha », a-t-il rajouté.

Enclavé. En dépit de tout cela, cet endroit paradisiaque est plus ou moins enclavé à cause du très mauvais état de la RN5. « Il est impraticable pendant la saison cyclonique de décembre à mars de l’année. En dehors de cette saison, on peut accéder à Masoala depuis Toamasina pendant deux à trois jours de route sur un trajet de 400km », a-t-il enchaîné. Emprunter la voie maritime est également aléatoire compte tenu du fait que c’est une zone à forte pluviométrie sur une très longue période. La desserte aérienne est par contre assurée à raison de deux vols par semaine avec une possibilité d’affrètement par un vol privé en cas de besoin. Notons que Dounia Forest Lodge se soucie de la préservation de l’environnement en plus de la relance de la destination Masoala.

Navalona R.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Partir à Madagascar

Commenter cet article