Madagascar : un pays vulnérable aux cyclones

Publié le par Alain GYRE

Madagascar : un pays vulnérable aux cyclones

LINFO.RE – créé le 12.02.2016

Madagascar : un pays vulnérable aux cyclones

Photo DR - Illustration

Dans l’océan Indien et en Afrique, Madagascar est le pays qui est le plus exposé aux catastrophes naturelles.

À Madagascar, les catastrophes naturelles frappent fort. Depuis l’année 1990 jusqu’en 2015, une étude révèle que le pays a été sujet à 63 cataclysmes, soit donc deux catastrophes naturelles par an. Ces statistiques ont été dévoilées en marge du lancement du Projet d’Appui à la plateforme humanitaire du secteur privé, une initiative de la Fondation Telma. Ces cataclysmes naturels ont engendré 330 millions de dollars de dommages et de pertes économiques en 2008, soit 4 % du PIB national.

Les statistiques des cyclones

D’après l’étude, ces catastrophes naturelles se manifestent généralement sous forme de cyclones, de sécheresse, d’invasions acridiennes ou d’inondations. Au moins, 1.5 cyclone touche chaque année le pays et provoque des catastrophes majeures. Pour affronter ces intempéries, la Grande Île a besoin de 36 milliards de dollars, chaque année.

Une campagne de sensibilisation

Pour parer à cette situation, le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies, le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (Unocha) et le Bureau national de gestion de risques et de catastrophes (BNGRC) ont mené une campagne de sensibilisation auprès du secteur privé en 2012 afin de l’encourager à s’engager plus dans les actions humanitaires. Ces mesures concernent plus la gestion des risques et des catastrophes.

http://www.linfo.re/

Publié dans Météo - Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article