Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Publié le par Alain GYRE

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Rédaction Midi Madagasikara 12 février 2016

Etre champion du monde, c’est une consécration suprême. Madagascar a à son actif une dizaine de champions du monde. La pétanque, le kickboxing et la boxe savate sont les trois disciplines où les Malgaches excellent dans les grandes compétitions internationales. Qui sont ces femmes ou hommes champions du monde ? Nous allons vous les présenter.

Kickboxing

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

LavakelyLavakely, le combattant talentueux

Le 12 septembre 2014 à Rimini, Justin Zafy alias Lavakely âgé tout simplement de 15 ans a été sacré champion du monde junior de kickboxing. C’est un jeune combattant talentueux et un bosseur assidu. Justin Zafy Mariam engagé chez les moins de 47 kg en light-kick s’est hissé sur le toit du monde. Après avoir battu tour à tour ses adversaires, Lavakely a pris la mesure du Bulgare Teodore Hristov en finale. Un sacre et une récompense pour le gamin de Toliara, sa ville de naissance, mais aussi pour son club, AFKB et surtout pour Madagascar. Lavakely a été le benjamin de la délégation, mais c’est lui qui a ramené la plus grosse moisson : champion du monde en kick-light, médaillé de bronze en light contact et élu « Best fighter kick light ». Un palmarès que tout sportif rêve de remporter durant sa carrière. Il est né le 10 août 1999 à Toliara, Justin Zafy Mariamo, plus connu sous le surnom de Lavakely, mesure 1m75 pour 55 kg. Pour lui, le kick-boxing est un sport de famille. Il a commencé à jouer au kick-boxing en 2010 avec le club de Cosrom 5 de Toliara, sous la houlette de Flornardin Morasoa dit maître Black Jim. Petit de taille, mais grand par le talent. Lavakely, c’est l’avenir par excellence du kick-boxing malgache. Il rêve de porter, un jour les uniformes de la police nationale.

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

FaratianaFaratiana, l’experte

Faratiana Razanabahoaka, c’est la première sportive malgache à remporter deux titres de championne du monde dans deux disciplines différentes. En 2011, Faratiana a été sacrée championne du monde de boxe française dans la catégorie cadette. Trois ans plus tard, la championne a de nouveau fait parler d’elle. A Rimini, Italie, aux Championnats du monde de kickboxing, elle s’est hissée sur la première marche du podium chez les juniors filles des plus de 52 kg. A 17 ans et du haut de son mètre 58 et de ses 51 kg, Faratiana est une sportive hors-paire qui a encore l’avenir devant elle.

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

SEVERINSéverin, un champion d’exception

Séverin Mamonjisoa est un sportif qu’on ne présente plus. Il est devenu l’homme le plus « célèbre » de Madagascar de 2015 où l’on entend souvent son nom partout. A 20 ans seulement, ce kickboxeur a accompli de belles choses pour Madagascar. Il a été sacré champion du monde pro et remporte la ceinture ISKA chez les moins de 60 kg face au Russe Zurab Faroyan. Son objectif est maintenant de briller aux Championnats du monde de la WAKO (World Association of Kick-Boxing Organization) en 2016. Ce jeune Tuléarois a commencé à mettre ses premiers gants à l’âge de 12 ans. Il mesure 1m68 pour 60 kg. C’était le maître Black Jim qui l’a formé aux côtés de Lavakely, champion du monde junior. Séverin est un militaire en service au COSROM 5 à Toliara.

Boxe Savate

Parfait Rakotonindrina, le double champion du monde

Sur toutes disciplines confondues, Parfait Rakotonindrina est le premier champion du monde malgache. En 1997 et 1999, il est monté sur la plus haute marche du podium des Championnats du monde de boxe savate, une discipline à laquelle s’est spécialisé. Il a commencé à pratiquer la boxe savate à l’âge de 10 ans au BCA Ankadifotsy avant d’intégrer l’ASPTT. Parfait a déjà occupé le poste de président de la fédération et maintenant il se spécialise dans le Martial Mixte Arts (MMA).

Muay Thaï

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Stéphane Rakoto, l’artiste du ring

Stéphane Rakoto, un nom qui n’est plus à présenter dans le monde du kickboxing et du Muay Thaï malgache. A 26 ans, Stéphane a été sacré champion du monde de muay thaï en 2006 à Bangkok, Thaïlande dans la catégorie de moins de 57 kg. Il a battu en finale le Coréen Lee Yam Yam. Deux ans plus tard, il a perdu en finale à Bangkok et une troisième place en 2014 à Malaisie. Actuellement âgé de 33 ans, Stéphane ne compte pas lâcher prise et va tenter de reconquérir le titre mondial.

Pétanque

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Judicaël, l’ambitieux

A Thaïlande aux Championnats du monde juniors de pétanque en 2015, Judicaël Ratianarison alias Bolo a surpris tout le monde. Bolo, pensionnaire du projet sports-études à l’Académie Nationale des Sports a surclassé ses adversaires et se qualifie pour la finale. Il a battu l’Allemand Kurbanok sur un score sans appel de 38 à 11 et s’offre du titre de champion du monde à tout juste 17 ans. « Mes efforts ont été récompensés. Ce n’est que le début d’une très longue aventure, car la vraie mission ne fait que commencer » a-t-il expliqué lors de la remise des primes à Iavoloha. Il est pensionnaire du club CBT.

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Cicine, la force tranquille primée

Discrète mais efficace. Randriambahiny Hanta Francine alias « Cicine » est pour le moment, la première bouliste sacrée championne du monde. En octobre 2011 à Kemer Antalya en Turquie, Cicine a décroché le titre de championne du monde de tirs de précision. Elle s’est imposée en finale face à la Canadienne Maryse Bergeron par 33 à 24. C’est le résultat d’une détermination sans faille. Après deux tentatives ratées en 2002 au Canada et en 2006 à Grenoble, c’était en Turquie qu’elle a accompli sa mission. Cette championne exceptionnelle a commencé à jouer à la pétanque en 1985. Et depuis ce temps, elle s’est spécialisée dans les tirs.

Pleins feux sur les 14 Champions du monde malgaches

Carlos, le persévérant

Le nom de Carlos Sylvain Rakotoarivelo et la pétanque malgache sont indissociable. Bouliste confirmé ou amateur, Carlos reste une icône où il reste encore très actif et efficace. En 2007 à Pattaya, Thaïlande, Carlos a ravi le titre de champion du monde de tirs de précision. Après un parcours assez difficile aux éliminatoires Carlos a pris le dessus du Français Miléi Pascal avec 41 points au tableau

Les seniors à La Réunion et les juniors en Tchécoslovaquie !

En octobre 1999 à La Réunion, la triplette malgache composée de Christian Andriatseheno, de Kailas Oukabay et de Jean Jacky Randriananisana a remporté le titre de champion du monde. C’est le titre chez les seniors. En 2003, le trio formé par Zoel Toutoune Tonitsihoarana, Mahefa Andriamampiadana, Lahatra Randriamanantany et Sitraka Andriamampiadana issus du club Hula et du CBT, qui viennent de gagner avec brio la finale du championnat du monde de Brno, en Tchécoslovaquie, en venant à bout de l’Algérie sur le score éloquent de 15 à 9.

Dossier réalisé par Tanjona HARIJAONA.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article