Riziculture Endormant : Résultats impressionnants des premiers essais

Publié le par Alain GYRE

Riziculture Endormant : Résultats impressionnants des premiers essais

Redaction Midi Madagasikara 15 février 2016

Riziculture Endormant : Résultats impressionnants des premiers essais

Antoine Randrianantoavina, initiateur du Système de riziculture endormant (SRE). (Photo : Yvon Ram)

Un nouveau Système de riziculture endormant (SRE) a été conçu par le chercheur malgache, Antoine Randrianantoa­vina, plus connu par son pseudo Rarandrana.

Après Fianarantsoa et Toliara, les résultats des expérimentations à Ankazondandy Antananarivo ont démontré l’efficacité du système. Ce SRE conçu par un agriculteur, chercheur malgache est prometteur, d’après la délégation composée, entre autres, du DG de la FOFIFA (Centre National de la Recherche Appliquée au Développement Rural), du directeur régionale de l’Agriculture, de représentants du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural. « A Fianarantsoa, nous avons constaté quatre tonnes à l’hectare, à Toliara, jusqu’à 11 tonnes et cette fois à Antananarivo, les premiers essais ont donné en moyenne quatre tonnes, mais d’après son promoteur, ce résultat peut atteindre six à sept tonnes à l’hectare, si on se réfère aux caractéristiques du sol d’Antananarivo », a affirmé Tiana Randrianasoloarimina, un responsable qui a appuyé le chercheur de 52 ans, pour la promotion des résultats du SRE.

Améliorations. D’après les explications du chercheur Antoine Randrianantoavina, le SRE permet d’avoir deux récoltes par an. « Il s’agit d’une révolution pour la riziculture. Plusieurs paramètres changent avec ce nouveau système. Nous considérons le nombre de grains de paddy par panicule et par plant, le nombre de tige par mètre carré, le taux de paddy plein et bien développé, etc. Un premier site d’essai a donné 3,47 tonnes à l’hectare avec le SRE, contre 2,4t/ha l’année dernière avec la pratique traditionnelle. Le deuxième site a permis d’avoir 97% de grains de paddy plein, 37g pour 1000 grains, 124 panicules par mètre carré et 118 grains par panicule. Celui-ci a donné 4,3t/ha, contre 2,8t/ha l’année dernière. Ces résultats ne sont pas encore satisfaisants, car les agriculteurs n’ont pas encore appliqué correctement à la lettre les indications pour cette nouvelle technique. Le SRE a donné jusqu’à 11t/ha dans certaines zones, mais avec les caractéristiques des rizières d’Antananarivo, nous estimons qu’il peut donner six à sept tonnes à l’hectare », a affirmé Antoine Randrianantoavina.

Antsa R.

http://www.midi-madagasikara.mg/

Publié dans Economie, Riz

Commenter cet article