Transport aérien – Air France casse le prix, Air Mad mal au point

Publié le par Alain GYRE

Transport aérien – Air France casse le prix, Air Mad mal au point

Transport aérien – Air France casse le prix, Air Mad mal au point

Paris à moins de 400 dollars, c’est du jamais vu. Le billet vers la France s’achète auparavant à 1 000 euros voire plus en haute saison. Air France casse le prix du billet d’avion vers l’Europe. L’open sky à l’international commence à porter ses fruits. Après Turkish Airlines qui vend le billet vers l’Europe à 600 euros, Air France suit le mouvement. L’intérêt des compagnies aériennes pour Madagascar augmente. Plusieurs compagnies aériennes demandent l’augmentation de la desserte vers Madagascar. Le nombre de vol pour Airlinks a passé de 1 à 7 par semaine. Cette compagnie desservira Nosy-Be et Antsiranana au départ d’Ivato.

Si l’open sky est effective à l’international, le ciel malgache est par contre toujours fermé ou partiellement fermé. Il n’y a que la compagnie Madagascar Airways qui a réussi à avoir l’autorisation de voler sur le ciel malgache en dehors de la compagnie nationale Air Madagascar. Or, d’après des indiscrétions, des opérateurs nationaux voulant aussi exploiter le vol domestique n’arrivent pas à avoir l’autorisation, malgré leurs dossiers en béton. Le ciel à l’intérieur du pays reste donc jusqu’à maintenant le monopole d’Air Madagascar et Madagascar Airways.

Air Madagascar ne fait pas le poids

La compagnie nationale aura du mal à supporter l’open sky à l’international. En effet, si Air France propose le billet Tana-Paris-Tana, pour deux personnes à 794 dollars hors taxes, le ticket d’embarquement pour une seule personne coûte 1 047 euros chez Air Madagascar. La compagnie nationale dispose des personnels navigants accueillants ainsi que des repas à bord satisfaisants par rapport aux autres compagnies, mais ces atouts ne suffisent pas pour faire face à la concurrence.

FR

http://www.matin.mg/

Publié dans Economie

Commenter cet article