Île Valiha – A « vendre » à 15 millions d’euros

Publié le par Alain GYRE

Île Valiha – A « vendre » à 15 millions d’euros

Île Valiha – A « vendre » à 15 millions d’euros

Faisant partie de l’archipel de Radama, le Nosy Valiha est à vendre. L’annonce apparue sur internet sur le site de Vladi Private Islands a suscité la rage des internautes. Les dirigeants commencent à « vendre » le pays. Avec des baux emphytéotiques allant jusqu’à des trentaines voir des centaines d’années, Madagascar risque de vendre sa terre aux étrangers. Ce joyau de la nature sera enlevé au peuple pendant une trentaine d’années. Le prix de cette île, à 15 millions d’euros, est hors de portée de la bourse des Malgaches. Les futurs acquéreurs seront probablement des étrangers. Les étrangers résidents à Madagascar pourront aussi jouer la carte d’apatride pour s’acquérir de la nationalité malagasy afin de dérober la terre de nos ancêtres.

Un joyau

L’Ile Valiha est une île privée paradisiaque qui se trouve dans l’Océan Indien. Située sur le canal de Mozambique, au Nord-ouest de Madagascar, dans l’archipel des îles Radama, cette île déserte est un bien immobilier rare, permettant la construction d’un magnifique complexe hôtelier de grand standing.

Valiha est une île surprenante où se succèdent sur ses côtes, de magnifiques plages de sable fin et blanc, une remarquable plage de galets noirs et une mangrove d’une rare beauté qui apporte une ambiance féerique et enchanteresse à cet endroit.

L’eau cristalline du lagon qui l’entoure fera rêver les amoureux de baignades tropicales et de farniente. Sur le pourtour et sur les hauteurs de l’île, la végétation est luxuriante et sauvage, composée de tamariniers, de satraka, de manguiers, de bananiers, de cocotiers…. L’île est joliment vallonnée et permettra au futur complexe hôtelier un aménagement où 100% des suites ou des villas auront une somptueuse vue sur la mer d’au moins à 180°.

Par ailleurs, le relief et la superficie de 380 ha de l’île Valiha, en ferait un site idéal pour accueillir un parcours de golf de 18 trous hors du commun. Deux lacs d’eau douce sont en cours d’aménagement et complèteront parfaitement la cascade naturelle existante. Grâce à ces deux lacs, l’île Valiha sera autonome en eau douce tout au long de l’année.

http://www.matin.mg/

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article