Un groupe de baleines très rares repéré au large de l’île

Publié le par Alain GYRE

Un groupe de baleines très rares repéré au large de l’île

LINFO.RE – créé le 10.03.2016 - La rédaction

Un groupe de baleines très rares repéré au large de l’île

Une espèce rare de baleine a été filmée pour la première fois au large de Madagascar. Un groupe de scientifiques a repéré ces baleines baptisées rorqual d’Omura. Ils ont pu étudier pour la première fois leur mode de vie.

À Madagascar, les scientifiques ont découvert un énorme groupe de baleines rares, baptisées rorquals d’Omura, qui n’ont été filmées pour la première fois qu’en 2015. Salvator Cerchio, chercheur spécialisé dans la conservation des mammifères marins au sein de la Wildlife Conservation Society (WCS) de New York, a mené les recherches.

Selon lui, le rorqual d’Omura a été observé pour la première fois en 2011. Toutefois, les cétologistes l’ont d’abord pris pour un jeune rorqual de Bryde, une baleine moins rare. Cette erreur s’expliquait par le fait que les scientifiques ne s’attendaient pas à voir un rorqual d’Omura près de Madagascar. Des restes appartenant à des rorquals d’Omura avaient jusque-là été aperçus en mer du Japon et près des îles Salomon, soit assez loin de la région Océan Indien.

L’équipe de Salvator Cerchio a pris des photos des rorquals d’Omura, collecté des échantillons de leurs tissus et observé plusieurs cétacés de cette espèce. Au total, ils ont réussi à surveiller les déplacements de plus de 80 individus parmi lesquels cinq mères accompagnées de leur petit. Les scientifiques ont ainsi pu prélever des échantillons de leur ADN.

En novembre dernier, les chercheurs se sont rendus de nouveau à Madagascar afin d’enregistrer les vocalises de ces incroyables cétacés. Ils ont installé plusieurs hydrophones qu’ils récupéreront en avril avec les données recueillies. "Elles chantent de façon simple mais intéressante. Leurs chants sont très rythmés, elles répètent les mêmes vocalises pendant des heures. Un groupe de baleines chantent d’ailleurs en chœur", explique le chercheur.

http://www.linfo.re/

Publié dans Environnement, Faune, Baleine

Commenter cet article