L’arbre sacré « Fihamy »

Publié le par Alain GYRE

L’arbre sacré « Fihamy »

L’arbre sacré « Fihamy » se trouve dans le village de Miary.

Historique du Fihamy : En 1760, le fleuve Maninday allait inonder le village de Mamangoa, il a fallu sacrifier une jeune fille encore pure pour sauver le village. Les parents de Pelavolo ont accepté de donner leur fille afin d’éviter l’inondation du village.

Pelavolo, agée seulement de 12 ans a été enterrée vive dans une grosse marmite.

« La fleuve changea de direction », en malgache cela signifie MIARY, depuis ce jour, le village Mamangoa sauvé des eaux fut appelé Miary. Et on donna désormais comme nom du fleuve : « Fiherenana ».

Quelques années plus tard, un arbre a poussé à l’endroit où a été enterrée Pelavola.

Cet arbre est sacré car si on coupe la branche, à la place de la sève, il coule du sang...Photo: Toliara tsy miroro

Cet arbre est sacré car si on coupe la branche, à la place de la sève, il coule du sang...Photo: Toliara tsy miroro

L’arbre sacré se nomme FIHAMY (Banyan en français) et beaucoup de monde y vient pour donner des offrandes ou faire des vœux. Photo: Toliara tsy miroro

L’arbre sacré se nomme FIHAMY (Banyan en français) et beaucoup de monde y vient pour donner des offrandes ou faire des vœux. Photo: Toliara tsy miroro

L’arbre sacré se nomme FIHAMY (Banyan en français) et beaucoup de monde y vient pour donner des offrandes ou faire des vœux.

On croit que c’est l’héroïne qui est sortie de la terre pour veiller sur le village Photo: Toliara tsy miroro

On croit que c’est l’héroïne qui est sortie de la terre pour veiller sur le village Photo: Toliara tsy miroro

Le Fihamy de Miary est un patrimoine culturel de la région de Tuléar. Photo: Toliara tsy miroro

Le Fihamy de Miary est un patrimoine culturel de la région de Tuléar. Photo: Toliara tsy miroro

Le Fihamy de Miary est un patrimoine culturel de la région de Tuléar.

CF Tuléar.

Toliara tsy miroro

Commenter cet article